Adoptez un kokedama

Le 25 novembre 2012 par Thibault

L'art du kokedama est apparu au Japon au début des années 1990. Ces petites boules de mousse sur lesquelles s'épanouissent des plantes ont immédiatement connu le succès et l'on commence désormais à en trouver en France. Raffinés et relativement faciles d'entretien, les kokedamas ont tout pour nous séduire.

Le mariage de plusieurs techniques ancestrales japonaises

Kokedama

Très proches de la nature, les Japonais ont toujours aimé rapporter chez eux des plantes qu'ils vont chercher dans la forêt ou en montagne pour les cultiver en pot. Soucieux de donner à ces potées l'aspect le plus naturel possible, ils ont développé des techniques de culture très particulières. C'est dans cet esprit que se cultivent les célèbres bonsaïs.

Les kokedama sont des sphères d'un substrat particulier, enveloppées de mousse vivante, sur lesquelles s'épanouissent différentes sortes de plantes.

Le kokedama trouve son origine dans le mariage de plusieurs de ces techniques ancestrales japonaises :

  • Le Nearai : association de plantes sauvages cultivées sur un dôme de terreau de petite taille (10 à 15 cm) et posées dans une poterie traditionnelle.
  • Le Kusamono : plantes d'accompagnement placées à côté d'un bonsaï pour indiquer la saison. Elles sont cultivées dans une poterie artisanale, et posées sur un jiita, sorte de tranche de bois très ancien laquée. 
  • Le Bonsaï : arbre que l'on contraint à rester de petite taille et qui est planté lui aussi dans une poterie traditionnelle.

Zen et moderne

KokedamaLe kokedama est toujours installé sur un support minéral : ardoises noires, ardoises vertes, bois semi-précieux, céramique, bois pétrifié, etc. Cette association du minéral et du végétal apporte une note très moderne qui fait référence au jardin zen japonais.

L'arrangement parfois très dépouillé des plantes sur la sphère de mousse emprunte les codes de l'ikebana, l'art floral japonais. Les compositions sont à la fois sobres et très graphiques.

La mousse, ou les mousses, puisque différentes espèces peuvent être utilisées, donnent un aspect très naturel au kokedama mais la forme strictement sphérique apporte une note résolument contemporaine à l'ensemble. 

L'entretien

Kokedama

L'entretien du kokedama se résume à lui apporter un environnement aussi favorable que possible, selon la plante utilisée. Cependant, des règles simples sont généralisables à tous les kokedama.

Luminosité

Une exposition lumineuse, mais sans soleil direct sera toujours appréciée.

Température et aération

Là aussi, il faudra adapter en fonction de la plante. Mais globalement, le kokedama apprécie les températures ambiantes des intérieurs et souffre de la proximité des sources de chaleur, de l'air conditionné et des températures trop froides.  

Arrosage

Arrosez votre kokedama en le baignant une fois par semaine en hiver et deux à trois fois par semaine en été, voire davantage s'il fait vraiment chaud et sec. Immergez la boule de mousse pendant dix minutes dans une bassine d'eau à température ambiante jusqu'à saturation. Vous pouvez également pulvériser régulièrement de l'eau sur la mousse, surtout pendant les périodes chaudes de l'été. 

Fertilisation

Il suffit de diluer de l'engrais dans l'eau d'arrosage utilisée pour baigner le kokedama pour le fertiliser. Adaptez le type d'engrais et la dose à la plante utilisée pour réaliser le kokedama. Attention, diluez toujours 10 fois plus que la dose normale indiquée sur l'emballage, faute de quoi vous risqueriez de brûler les racines et surtout la mousse. 

Kokedama
Kokedama

Remerciements : Aquaphyte Design

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 5

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Adoptez un kokedama

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Alexis
16/02/2014, à Londres

Répondre

J'ai acheté le mien chez kokedamas france! Il faut leur envoyer un mail/les contacter par facebook

Gargoulette
02/12/2012, à Clohars-fouesnant

Répondre

Très intéressant comme article, je ne connaissais pas mais je pense que je vais devenir une fan de cet art. Merci encore Bien cordialement votre

Maylis
30/11/2012, à Paris

Répondre

Ou peut on acheter un kokedama ?

Vèvet
29/11/2012, à Bièvre

Répondre

J'ai bien aimé l'article et la découverte en fait....Merci!!!

Antiboise
29/11/2012, à Orange 84100

Répondre

C\'est sublime.