Choisir le bon pot

Le 6 juillet 2017 par Isabelle C.

Plastique, terre cuite, métal, profond, petit... la diversité des matériaux et des formes peuvent vous laisser pantois devant les étals, lorsque vous êtes amenés à choisir un pot pour une plante. Petit guide, pour ne pas s'y perdre !

La forme

Pot en terre cuite

Pot rond en terre cuite

Outre le caractère esthétique qu'elle apporte, la forme d'un contenant doit se choisir en fonction de la plante qu'il reçoit et de son développement.

Les grands pots

Ils sont nécessaires aux plantes gourmandes ou dont le système racinaire est important (deutzia, géranium vivace (lire aussi : Géranium vivace : les meilleures espèces et variétés), hosta, mais aussi courges, tomates...), car ils offrent de l'espace et permettent de contenir une bonne quantité de terreau. Leur poids, une fois rempli, assure une certaine stabilité (s'ils sont aussi larges que hauts), utile aux plantes hautes, comme les arbustes ou plantes grimpantes (petits conifères, agrumes, bananier, buis, laurier-rose, bougainvillée, clématites, passiflore...). Leur hauteur permet de laisser pendre les rameaux et les tiges des plantes à port rampant et retombant (diascia, pétunia, surfinia, verveine...). Enfin, ils permettent de réaliser des compositions, si vous souhaitez, par exemple, créer des mini-massifs sur votre terrasse ou sur votre balcon.

Les pots peu profonds

Potager rond en bois

Potager rond en bois

Le peu d'espace qu'ils proposent convient particulièrement aux plantes fleuries saisonnières, aux bulbeuses, et aux petites vivaces (agératum, capucine, cyclamen, impatiens, pâquerette, cactus, plantes de rocaille et plantes alpines...). La culture de ce genre de plantes est d'ailleurs l'occasion d'utiliser de nombreux objets de récupération : bassine ou arrosoir en métal, vieux chaudron, panier d'osier (lire : Un panier fleuri pour l'été), terminaisons de conduits de cheminée en terre cuite (voir le diaporama : Pots et contenants insolites)...

.

La matière

Pots carrés en zinc

Pots carrés en zinc

Le choix de la matière du pot a une incidence sur les soins que vous devrez, par la suite, apporter à la plante.

Terre cuite

Les pots en terre cuite sont :

  • Poreux : perméables à l'eau et à l'air, les racines peuvent se développer dans un environnement drainé et aéré. Les arrosages devront juste être plus fréquents qu'en conteneur hermétique.
  • Esthétiques : même le plus simple des pots en terre cuite est décoratif ;
  • Fragiles : la terre cuite se casse, elle est donc à manipuler avec précaution ;
  • Gélifs : certaines qualités de terres cuites ne conviennent pas à une exposition extérieure hivernale ; gorgées d'eau, elles peuvent éclater sous l'action du gel ;
  • Lourds : les contenants en terre cuite, surtout ceux de grandes dimensions, sont difficiles à déplacer, une fois qu'ils sont remplis. Un atout pour les plantes de grande taille qui doivent affronter le vent, un désavantage pour les autres.

NB : les pots en terre cuite vernissée ont perdu leur caractère poreux.

>> Lire aussi : L'entretien des pots en terre cuite

Bois

Bac en bois

Bac en bois

Les conteneurs en bois sont surtout utilisés pour les arbustes. Résistants au gel, ils sont également très solides. Certains objets de récupération en bois ou en osier, comme des bassines ou des paniers, peuvent être utilisés pour des plantes de taille plus modeste. Le bois est un bon isolant (il permet d'éviter les écarts de température pour les racines) mais peut pourrir s'il est en contact avec de la terre humide. Pour augmenter leur durée de vie, vous pouvez traiter le bois avec des produits écologiques, ou bien recouvrir l'intérieur avec une bâche plastique (le conteneur devient alors imperméable à l'air et à l'eau). Pour éviter l'eau stagnante sous les bacs en bois, placez-les sur un lit de gravier ou sur des cales.

.

Métal

Léger et esthétique, le zinc, métal le plus couramment utilisé, est peu isolant. Les racines peuvent souffrir des températures trop chaudes comme de celles trop froides. Il est préférable de les utiliser en tant que cache-pot. Sinon, pensez à percer le fond des contenants pour laisser l'eau s’écouler.

Le plastique

Pot rond en plastique

Pot rond en plastique

Les pots en plastique sont :

  • Imperméables : ils gardent l'eau plus longtemps, mais ne permettent pas à la plante de respirer. Gare aux excès d'humidité !
  • Solides : ils ne craignent pas le gel ;
  • Légers : les pots en plastique sont faciles à manipuler mais moins stables que les pots de terre cuite, si vous cultivez de grandes plantes ;
  • Faciles à nettoyer ;
  • Bon marché : de tous les pots sur le marché, ce sont les moins onéreux ;
  • Moins esthétiques : ils ont le désavantage de se décolorer avec le temps.
.

Pierre reconstituée, béton

Pots carrés en béton

Pots carrés en béton

La pierre reconstituée ou le béton sont des matériaux qui permettent d'obtenir des pots de formes très variées. Lourds et solides, ils peuvent être résistants au gel, à la condition qu'ils soient de bonne qualité, et donc plus chers. De leur qualité de fabrication dépend également leur tenue (décoloration) face aux rayons du soleil.

>> Lire aussi : Planter dans des contenants insolites

>> Voir le diaporama : Jardins de pots

Crédit photos : www.leroymerlin.fr (1, 3, 5) /www.jardindeco.com (2) / www.plantes-et-jardins.com (4) / www.univers-maison.com (6)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Choisir le bon pot

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les jardinières de fleurs.

150 questions

Voir tout Poser une question