Deux bouquets d'hiver à faire soi-même

Le 11 février 2015

Une simple balade dans les bois peut faire des jardiniers en herbe que nous sommes de vrais designers floraux! Plus besoin de courir les fleuristes les plus "hype" et de dépenser des fortunes, la terre mère produit tout ce qu'il faut pour faire de son nid douillet une galerie d'art éphémère! En voici deux exemples...

Des bouquets même en hiver

Premier bouquet d'hiver : bambou, mimosa, cotoneaster...

Idée Bouquet n°1

Bien que les couleurs flamboyantes de l'été ne soient plus, il est encore possible d'imaginer quelques bouquets généreux et élégants pour décorer sa maison. Les baies d'hiver, les branches sculpturales de certains arbres, les feuillages de quelques persistants et les herbes folles qui ornent les jardins suffisent souvent à créer l'ambiance.

Tout va bien sûr dépendre de ce que la nature produit autour de chez soi et de sa capacité d'imagination. Dans ce cas de figure, nous avons opté pour deux types de bouquets hivernaux avec 6 plantes différentes.

Les plantes élues

Le bambou grâce à son feuillage persistant toute l'année d'une couleur vert tendre et sa tige aux allures exotique reste un indispensable à la création de bouquets. La douceur du mimosa qui sera en fleur d'ici quelques temps est également un choix judicieux, sans parler des diverses baies d'hiver commes les rouges-orangées produites par le cotoneaster ou encore les délicates baies translucides du gui. Si la forêt n'est pas loin, il sera aussi intéressant de récolter quelques plaques de mousse accrochées aux vieux troncs morts ou quelques tiges de lierre rampant.

Matériel nécessaire

  • Deux vases,
  • quelques rubans de rafia,
  • un bon sécateur,
  • un bloc de mousse pour planter les tiges des plantes choisies.

Voici pour les indispensables. L'important étant de créer un bouquet avec plusieurs étages pour le confort visuel.

1er bouquet

Second bouquet d'hiver : gui, mousse, bambou...

Idée Bouquet n°2

Bien enfoncer la mousse dans le récipient choisi et commencer par y installer le gui qui formera le premier étage de ce bouquet d'hiver. Ensuite installer le deuxième étage. Ici le cotoneaster dont les baies rouges rappelleront les couleurs de Noël est bienvenu. Le mimosa pourra aussi donner un peu de hauteur et de douceur à l'ensemble grâce à ses feuilles d'un vert velouté. Et enfin, quelques herbes folles ou graminées rescapées des premières gelées donneront l'envol final à ce bouquet sauvage. Quelques joncs auraient très bien pu y prendre place s'il y a à proximité des plants d'eau.

Ce bouquet ne contenant d'ailleurs pas une goutte d'eau sera à confectionner au dernier moment, puisqu'au bout de deux jours, il aura déjà perdu un peu de sa tenue. Cette composition sera relativement haute, et la base du vase choisi se retrouvera dénudée de toute végétation. Pour y remédier, rien de plus simple que de se procurer quelques tiges de lierre qui tomberont délicatement autour de la composition et achèveront de donner le ton.

2e bouquet

Les mêmes éléments que le bouquet 1 seront retenus. Sauf que dans cet exemple, on aura préalablement entouré son vase de la mousse récoltée dans les bois. Fixée autour du récipient par un peu de rafia et agrémentée de quelques tiges de bambou liées en fagot, elle donnera toute la tenue à votre bouquet. Procéder ensuite comme avec le bouquet 1 en commençant par installer les étages inférieurs ( gui et cotoneaster). Il suffira de conclure sa composition par quelques sommités de bambous toutes en hauteur pour donner l'allure finale au bouquet.

Si les jardins convoités pour la récolte des végétaux possèdent encore quelques fleurs, ne pas hésiter à s'en servir pour donner un peu plus de couleur aux décorations florales. Les amarillys font partie des préférés des fleuristes pour leur port tout en hauteur, tout comme les cyclamens violets, roses ou blancs, ou les jasmins d'hiver. Et si la nature autour n'est pas aussi généreuse qu'on le voudrait, il suffira de piocher délicatement dans ses jardinières d'hiver pour donner un peu de couleur à l'ensemble.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Deux bouquets d'hiver à faire soi-même

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les bouquets.

8 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mominette
19/12/2008, à Arbiz

Répondre

J\'ai l\'habitude de confectionner ce genre de bouquet qui tient plusieurs jours si on le compose avec de l\'eau.