Les fleurs du joli mois de mai

Le 6 mai 2017

Marguerite, lilas et bourrache sont en fleurs : le moment de découvrir 3 recettes originales à base de fleurs comestibles, pour l'apéritif, le dessert et... les pique-niques dont la saison redémarre !

Marguerite

VIN DE MARGUERITE

vin de margueritePrévoir une mesure d'un litre : bouteille d'eau minérale sans le haut, gobelet doseur de la cuisine ou ce que vous trouverez avec ouverture d'une dizaine de cm et de la contenance d'un litre.

Récoltez 4 litres de fleurs de marguerite, loin de toute source de pollution. Au retour, versez votre récolte dans un grand récipient (pas en plastique !) et recouvrir de 4 litres d'eau bouillante, puis laisser macérer 3 jours en « touillant » matin et soir. Filtrez soigneusement en pressant les fleurs pour en recueillir tout le jus . Mettez à chauffer, ajoutez les jus et zestes de 2 oranges, 3 c. à soupe de raisins secs et 2 ou 3 morceaux de racine de réglisse (bien écrasées au marteau, ou coupées en lamelles) : laissez bouillir un petit quart d'heure, puis baissez la source de chaleur et mettez à fondre doucement 1kg500 de miel. Reversez dans votre récipient de macération et laissez refroidir ; quand c'est tiède, ajoutez 2 c. à soupe de levure de bière (en paillettes) préalablement mélangée avec un peu de la décoction. Couvrir votre récipient et laissez macérer une semaine à température ambiante : la fermentation démarre et la boisson pétille légèrement. Filtrez et mettre en bouteilles soigneusement fermées : les bouteilles en verre, style limonade ou bière, avec capsule en faïence sont très pratiques pour cela ! Peut-être consommé de suite mais nettement meilleur après quelques semaines ou mois ! A consommer frais, avec modération, à l'apéritif.

Cette boisson fermentée, improprement appelée "vin" (qui ne peut-être fait qu'avec le raisin, produit de la vigne) développe quelques degrés d'alcool : à consommer avec modération !

Lilas (Syringa)

Ses fleurs parfumées sont comestibles, cependant, on ne croque pas les fleurs de lilas car elles sont astringentes : c'est leur parfum que l'on capte dans des infusions de lait, bues légèrement sucrée, ou servant à réaliser des crèmes ou laitages types riz au lait. On capte également le doux parfum du lilas dans des infusion de vin ou d'alcool servant pour réaliser apéritifs, liqueurs et autres digestifs. La saison du lilas est courte, alors n'hésitez pas en en faire du sucre parfumé, l'inclure dans des meringues ainsi qu'à cristalliser des fleurs au sucre pour en orner vos pâtisseries: le lilas à besoin de sucre du fait de son astringence très marquée.

LIQUEUR AU LILAS

liqueur au lilas3 fois 2 belles grappes de lilas très parfumé, un demi-litre d'eau de vie SANS parfum, 300 gr. de sucre, un verre d'eau.

La 1ère journée : dans la matinée, mettre 2 grappes de fleurs à infuser dans l'eau de vie, le soir, filtrer et mettre 2 nouvelles grappes. Le lendemain matin, filtrer et mettre encore une fois de nouvelles fleurs à infuser. En fin de journée, filtrer l'eau de vie. Faire un sirop avec le sucre et le verre d'eau, laisser refroidir avant d'ajouter à l'eau de vie parfumée... puis laisser reposer un mois au moins avant de consommer avec modération ! A noter : vous pouvez changer plus souvent dans la journée les fleurs macérant dans l'eau de vie 4 à 5 fois, et idem le lendemain. Si vous avez un peu de temps... et du lilas à profusion, vous aurez ainsi un alcool très parfumé et peu astringent puisque les fleurs souvent renouvelées auront transmis leur parfum à l'alcool, mais pas eu le temps de le rendre astringent. Cet alcool, si vous n'ajoutez pas le sirop, pourra vous servir pour arroser vos glaces et sorbets ainsi qu'à réaliser des cocktails .

Bourrache (Borago officinalis)

Ses fleurs souvent bleu lumineux (mais aussi blanches ou rosées) ont, lorsqu'on les croque nature un léger, mais bien net, goût d'huître. Elles peuvent servir pour orner des glaçons, parsemées sur des salades salées ou sucrées et cristallisées au sucre.

pain à la bourrachePAIN COURAGE

5/6 pers. 1kg de feuilles, 40g de beurre, 50 g de farine, 1/4 de l de lait, sel, poivre, muscade, 5 jaunes d'oeufs, 120 g d'emmental râpé .

Blanchir les feuilles 10mn dans de l'eau bouillante salée, égoutter et bien essorer. Faire une béchamel, puis hors du feu, ajouter les jaunes d'oeufs et le fromage. Mettre dans un moule à cake beurré, faire cuire au bain-marie (four moyen) environ 40 mn (résistance légère à la surface du pain cuit). Se mange chaud, tiède ou froid (pic-niques et buffets).

J'ai donné le nom de "courage" à cette recette, parce que la bourrache, pendant très longtemps était censée donner du courage et rendre le cour joyeux. Un proverbe Anglais dit: "Un jardin sans bourrache est comme un coeur sans courage".

Pierrette NARDO.

>> Lire aussi : Plantes sauvages comestibles : cueillettes de printemps

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les fleurs du joli mois de mai

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de massif.

191 questions

Voir tout Poser une question