Bien choisir une voile d'ombrage

Le 6 mars 2017 par Iris Makoto

Très esthétiques et assurant une bonne protection contre le soleil et parfois même la pluie, les voiles d'ombrage se déclinent en de nombreuses formes, couleurs et textiles. Voici quelques conseils pour faire son choix parmi les nombreuses références du commerce.

Bien choisir sa voile d'ombrage

Une voile d'ombrage, outre sa fonction esthétique non négligeable, devra être choisie suivant certains critères bien précis, et bien sûr selon son utilisation. Dans le commerce, deux types de voiles se démarquent : les voiles imperméables qui permettent à la fois de protéger de la pluie et du soleil et les voiles perméables qui procurent une ombre rafraîchissante.

Les toiles imperméables

Elles sont composées d'un tissu très fin aux mailles serrées. Elles protègent du soleil et de la pluie et trouvent donc leur place dans le prolongement d'une habitation par exemple. Une installation bien en hauteur est préconisée car sous ce type de voile, qui ne laisse pas passer l'air et la chaleur, l'atmosphère peut vite devenir pénible si elle est fixée trop bas au niveau du sol.

Inconvénient : il faudra fixer cette voile en respectant une certaine inclinaison afin d'éviter l'effet « poche d'eau » en cas de pluie.

Deux voiles d'ombrage
Deux voiles d'ombrageAgrandir l'image

Les toiles perméables

Le tissage est composé de maille plus imposantes laissant bien passer l'air. Ces voiles sont idéales pour apporter de l'ombre et de la fraîcheur mais elles ne protègent pas de la pluie. Elles couvriront  un espace repas, un salon de jardin, voire un hamac, apportant une ombre bienfaisante et rafraîchissante. Elles offrent en outre une meilleure résistance au vent car elles ne lui font pas obstacle puisqu'il peut les traverser. Avec ces voiles, pas de risque de poches d'eau car elles laissent passer la pluie.

Les différents tissus possibles pour une voile d'ombrage

Les voiles d'ombrage sont composées de tissus spécifiques selon la destination que l'on veut leur donner. Le grammage est très important car il détermine, entre autres critères, la qualité du tissu. Il se décline de 140g/m² à 340 g/m². Plus il est dense plus il sera solide et résistant aux éléments.

  • Le polyéthylène permet un maillage moins serré et laisse passer l'air plus librement. On parle alors de toile d'ombrage micro-perforée. Ce type de tissu peut être traité pour résister aux UV et aux taches. L'oléfin est une déclinaison du tissu en polyéthylène. Léger, imperméable, solide et d'entretien très facile il constitue un bon matériau pour ce type d'emploi.
  • Le PVC est un matériau déperlant et imperméable, il assure une protection totale contre les UV mais n'empêche pas l'effet de serre bien au contraire, cependant il est très facile à entretenir.
  • L'acrylique souvent teinté dans la masse, il offre une bonne résistance des couleurs dans le temps. Il est souvent traité pour être étanche.
Voile d'ombrage
Voile d'ombrageAgrandir l'image

Solidité d'une voile d'ombrage

Autre point important, les voiles devront avoir les bords renforcés par une bande de tissu ou un ourlet afin de bien tenir lors de l'effet de traction induit par la force du vent. Préférez les voiles sans œillets car ceux-ci ont tendance à s'arracher. Une voile solide est reconnaissable à ses pattes d'attache placées aux angles, cousues dans une matière renforcée.

Voiles d'ombrage à bords renforcés
Voiles d'ombrage à bords renforcésAgrandir l'image

Les systèmes d'accroche de la toile d'ombrage

Essentiels, les systèmes d'accroche assureront la pérennité de votre voile face aux éléments. 
En acier inoxydable, mousquetons, tire-fort, chevilles à œil et drisses devront être choisis de très bonne qualité et de taille suffisante pour supporter les tractions importantes. Si vous fixez vos voiles dans un support existant comme le mur d'une maison, il faudra être très vigilant et utiliser des chevilles adéquates voire procéder à un scellement chimique. Pensez à placer un mousqueton en fin de course afin de pouvoir démonter votre voile rapidement pour l'hiverner, la nettoyer ou en cas de tempête annoncée.

Si la voile doit être soutenue par un poteau, choisissez un matériau imputrescible comme l'inox ou un poteau en châtaigner ou robinier qui sera maçonné profondément dans le sol.

Système de fixation d'une voile d'ombrage
Système de fixation d'une voile d'ombrageAgrandir l'image

Un budget parfois conséquent

L'installation d'une voile d'ombrage peut être accessible à tous mais il faudra alors être très bon bricoleur. On trouve en grandes surfaces des petites voiles à partir de 20 € pièce. A un tel prix, les zones de renfort sont rarement existantes et les voiles sont souvent œilletonnées ce qui pose un souci de solidité.

Du côté des spécialistes, il est possible de se procurer des voiles de taille standard (3 x 4 x 5 m ou 3,6 m de côté) à partir d'une centaine d'euros. Les prix seront d'autant plus élevés que la surface sera importante. Ensuite, le prix dépendra de la nature du tissu employé et de la confection. Certains fabricant proposent du sur-mesure, là, les prix peuvent s'envoler aux alentours de 400 € voire bien plus.

À ce budget, il faudra rajouter les éventuels poteaux de soutien, les fixations si elles ne sont pas comprises dans le kit et la mise en place par un professionnel. L'investissement dans une voile de qualité installée par un professionnel pourra alors avoisiner les 1000 €.

>> Lire aussi : Voile d'ombrage : où et comment l'installer ?

Installation d'une voile d'ombrage
Installation d'une voile d'ombrageAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bien choisir une voile d'ombrage

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

118 questions

Voir tout Poser une question