Le chauffage de la serre

Le 21 janvier 2017 par Iris Makoto

Mini serre chauffante ou grande serre à chauffer : la santé de vos plantes fragiles, vos semis anticipés ou la multiplication des plantes dites difficiles peuvent nécessiter un dispositif de chauffage. Petit tour d’horizon des solutions disponibles…

Un emplacement optimal

Serre au soleil abritée par une haieUne serre doit être installée dans un endroit ensoleillé pour profiter de la chaleur naturelle émise par le rayonnement solaire. Vous ferez ainsi de substantielles économies d’énergies et procurerez toute la luminosité nécessaire à la bonne croissance de vos végétaux. Pour cela, orientez votre serre de façon à ce que sa surface la plus longue soit dirigée face au Sud. En été, il suffira d’apporter un ombrage en recouvrant les vitres de blanc d’Espagne, ou en installant des stores.

Dans la même optique, pensez à choisir un lieu protégé des vents dominants qui refroidiraient de façon conséquente la structure. Vous pouvez installer des barrières coupe-vent ou des haies de faibles hauteurs à proximité de la serre afin de la protéger. 

>> Lire : Bien orienter une serre de jardin

Qu’il s’agisse de conserver vos plantes gélives, ou de préparer de belles boutures, de pratiquer des semis anticipés qui pourront être installés en temps voulu au jardin, ou encore protéger des plants fragiles, le chauffage de la serre est votre allié. Les divers types de chauffages dépendent de la surface à chauffer et de l’usage que l’on veut faire de sa serre : on ne chauffera pas de la même manière une immense serre tropicale et une petite serre destinée à conserver des plantes d’orangerie hors gel. Faisons le point sur les solutions qui s’offrent à vous…

Différents types de chauffage

Chauffage à pétrole

Chauffage à pétrole pour serre de jardinIl est généralement utilisé pour chauffer les serres « froides » et les petites structures. Idéal pour conserver des plantes peu fragiles, ou pour compenser la déperdition de chaleur nocturne. C’est une solution ponctuelle, que l’on utilise selon les besoins (période de grand froid, nuits, mauvais temps, fort vent…). Dépourvu de thermostat, il nécessite votre intervention pour le régler. Il faudra aussi penser à prévoir des réserves de pétrole disponibles et à le réalimenter assez souvent. Attention ! N’utilisez que du pétrole blanc sans soufre, car les autres formes de ce combustible peuvent entraîner une émission de gaz toxique pour vos végétaux. Ce type de chauffage reste facile à installer, vous pouvez le transporter et il est assez économique à l’usage.

Chauffage à gaz

Vous pouvez utiliser ce type de chauffage pour de plus grandes surfaces (jusqu’à 15 m²).
Avec le gaz, vous ferez une économie de près de 30 % par rapport au chauffage à pétrole tout en ayant une plus grande autonomie. Choisissez un modèle « nouvelle génération » qui garantira une sécurité optimale de l’installation en empêchant toute fuite de gaz non brûlé. Certains d’entre eux sont équipés d’un thermostat qui permet de garder une température constante.
Le combustible utilisé est le propane en bouteille, car le butane est trop sensible au gel et l’installation du gaz de ville serait trop compliquée et trop chère à mettre en œuvre.
Facile d’installation, vous n’aurez plus qu’à brancher les connecteurs directement sur votre bouteille.

Chauffage électrique

Chauffage de serre électriquePour les petits volumes, vous aurez le choix entre les radiateurs communs de type soufflants et radiateurs radiants à lampe infrarouge qu’il est possible d’accrocher au plafond. Attention cependant, car vous ne pourrez chauffer ainsi que de très petites surfaces (6m² maximum). Ils restent toutefois pratiques, car facilement transportables.

Pour les plus grandes surfaces, vous pourrez choisir des radiateurs tubulaires que vous ferez installer le long des parois. Ce système assure un bon gain de place, mais il reste un peu plus onéreux.
Pour une serre tropicale qui nécessite une température quasi constante avec de moindres variations climatiques, on se tournera plutôt vers des générateurs d’air chaud pulsé équipés d’un thermostat d’ambiance et d’un régulateur de puissance modulable à loisir.
Des ventilateurs à suspendre au plafond, existent aussi, ils ont l’avantage de brasser de l’air chaud en hiver et d’être convertibles en été pour ventiler de l’air plus frais, ils assurent ainsi une bonne ventilation de la serre.

>> Lire aussi : Maîtriser la température dans la serre

Sécurité

Utilisez toujours un matériel « spécial serre » dont les caractéristiques correspondent exactement à ce type d’usage. Votre chauffage devra résister à l’humidité ambiante et aux éventuelles projections d’eau (arrosages, fuites...).

Mini-serres chauffantes

Mini serre chauffantePour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir la place d’installer une serre dans leur jardin, il existe des mini serres chauffées qui leur permettront d’effectuer quelques semis dans la maison. Composées d’un bac chauffé par une résistance placée dans son fond et couverte d’une enveloppe en plastique transparent pour garder chaleur et hygrométrie ces mini serres peuvent être dotées de compartiments distincts afin d’y faire croître plusieurs espèces de plantes en même temps. Vous les trouverez en jardinerie ou sur les sites internet spécialistes des produits de jardinage.

Certains modèles sophistiqués incluent un thermostat réglable selon les besoins, très pratique pour faire germer des plantes tropicales nécessitant une chaleur importante et constante.

Vous pouvez les disposer à l’intérieur de votre logement près d’une fenêtre lumineuse.

>> Lire aussi : Choisir une serre

Crédit photos : BC Greenhouses (1) - ACD (2,3) - Jany flore (4)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le chauffage de la serre

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les serres et abris de jardin.

34 questions

Voir tout Poser une question