Potager en hauteur

Le 12 juin 2013 par Thibault

De plus en plus de jardiniers se laissent convaincre par l'intérêt de cultiver un potager en hauteur. Pratique et ergonomique, ce mode de culture rend le jardinage moins pénible physiquement et accessible à tous. Reste le plaisir de cultiver ses propres légumes !

Un potager en hauteur, c'est quoi ?

Potager en carré

Un potager en hauteur, ou potager surélevé, c'est tout simplement une parcelle cultivée au-dessus du niveau du sol naturel.  Ce principe se décline en différentes solutions, de la plus basique à la plus sophistiquée. 

La culture sur buttes

Ce mode de culture consiste à simplement surélever le niveau du sol de quelques dizaines de centimètres en créant des buttes. Les buttes peuvent être dimensionnées à votre convenance (attention à ne pas les prévoir trop larges!). Pour les monter, la méthode la plus simple consiste à récupérer la terre entre chaque butte. Vous créez alors en même temps les buttes et les allées.  Selon leur hauteur, les buttes peuvent être laissées telles quelles ou bien retenues par des bordures

La culture hors-sol

L'autre option, complètement différente, consiste à créer une parcelle de culture en hauteur sans aucun contact direct avec le sol naturel. Le plus souvent, il s'agit d'une structure en bois portant un bac rempli de substrat, mais toutes les formes de contenants sont envisageables si vous souhaitez faire de la récupération. La structure doit être suffisamment solide et stable pour supporter le poids du substrat humide et des cultures. Idéalement, la surface de culture est installée à hauteur de taille, comme une table de salle à manger. 

De nombreux avantages 

Finis les problèmes de dos

Potager sur buttesNombreux sont les jardiniers souffrants de problèmes de dos, à force de se baisser pour travailler le sol, pour désherber, pour récolter, … L'intérêt le plus évident du potager en hauteur est son ergonomie qui limite les mouvements fatigants. Les travaux désagréables s'en trouvent allégés, et ce qui pouvait être perçu comme une corvée dans un potager classique laisse alors beaucoup plus de place au simple plaisir de jardiner. 

Une meilleure productivité

  • Le tassement du sol est très réduit puisque le jardinier ne piétine jamais le terrain. Cela permet de garder en permanence un sol léger et aéré, favorisant un excellent enracinement des plantes. Le travail du sol devient inutile.
  • Le drainage est très efficace, les excès d'eau sont évacués très rapidement : c'est très bénéfique pour les végétaux et cela permet de travailler au potager très rapidement après une pluie.
  • Le sol se réchauffe plus vite au printemps. La période de culture peut être étendue, pour produire plus de légumes.  
  • L'absence d'allées à l'intérieur des zones cultivées permet aussi de gagner de la place et de cultiver plus de légumes sur une plus petite surface.
  • Le désherbage se trouve limité puisqu'il reste peu de surface libre autorisant le développement de « mauvaises herbes ».
  • La qualité du substrat peut être optimisée très facilement en amendant et en fertilisant. C'est pourquoi le potager en hauteur est un potager très productif. C'est aussi une véritable solution pour les jardiniers dont le sol naturel est vraiment ingrat.
  • Enfin, étant donné que les cultures sont plus rapprochées, l'arrosage, le paillage, la fertilisation sont plus efficaces et cela permet de réaliser de véritables économies (lire aussi : Jardiner sans se ruiner). 

Un jardin accessible à tous

Potager en butte avec bordures en planches de bois

Le potager en hauteur, et en particulier le potager hors-sol, rend possible et facile le jardinage à la fois pour les enfants (lire aussi : Un mini potager pour les enfants), pour les personnes âgées, et pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Lors de l'installation, la hauteur peut être adaptée aux utilisateurs. La largeur du potager peut aussi être soigneusement étudiée pour que le centre de la surface cultivée soit à portée de main. De plus, la surface de culture étant dissociée des zones de passage, le problème des allées boueuses et glissantes par temps humide est résolu. Le potager reste accessible par tous les temps

Les limites du potager en hauteur

Un effort pour l'installation

Le travail le plus important est bien sûr l'installation du potager en hauteur. Si vous choisissez de monter vous-même les buttes, rien de bien compliqué, mais c'est un travail physique ! La fabrication d'une structure pour potager hors-sol en revanche ne s'improvise pas. Si vous n'êtes pas à l'aise avec ce genre de bricolage, optez plutôt pour un potager en kit. Il en existe de nombreux modèles en jardinerie, du type 'potager en carré'. Une fois rempli de substrat, le potager en hauteur est très lourd, et il sera compliqué de le déplacer. Réfléchissez bien à son emplacement dès le départ ! 

Un espace restreint

Potager en hauteur

Avec le potager sur buttes, pas de problème de place. Vous pouvez agrandir la surface cultivée autant que vous le souhaitez. Avec le potager en hauteur hors-sol en revanche, il ne faut pas s'attendre à cultiver des surfaces en mesure de nourrir toute une famille ! Etant données les contraintes liées à la structure, ce type de potager propose une surface cultivable souvent très modeste, idéale cependant pour ses vertus pédagogiques ou thérapeutiques.  

Des contraintes de culture

Le potager en hauteur n'est pas adapté à toutes les cultures. La production de pommes de terre par exemple peut être compliquée car le buttage n'est pas une technique pratique à réaliser avec ce système. Il en va de même pour les plantes qui ont besoin de beaucoup d'espace comme les potirons et autres cucurbitacées. Il faut savoir aussi que le substrat d'un potager en hauteur a tendance à se dessécher facilement, surtout sur les bordures de la surface cultivée. Il faut donc être très attentif sur ce point et surveiller les besoins en eau

>> Lire aussi : Légumes faciles pour débutant

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Potager en hauteur

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

64 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Evelyne972
14/06/2013, à 97229 les trois ilets

Répondre

Bonjour thibault je viens de réaliser mon petit jardin d'aromates en hauteur dans des caissettes ajourées de supermarchés de 10 cms de hauteur ..en martinique ou j'habite. pour semer et cultiver persil, thym, cybette, basilic etc... combien de hauteur de terre dois-je remplir les caissettes ?

Ceci peut aussi vous intéresser