Portails et portillons

Le 22 avril 2016 par Iris Makoto

Prolongement de la clôture, le portail doit être en harmonie avec le reste de la construction. Son choix s’avère parfois compliqué... Dimensions, matériaux, esthétique, prix : nombreux sont les critères entrant en compte... Tentons d’y voir plus clair !

Les différents types de portails

Portillon

Portail à 2 battants et portillonLe portillon est la forme la plus simple de tous les portails qui propose un accès à pieds à votre habitation. Il est constitué d’un seul vantail de 1 à 2 mètres de largeur dont l’ouverture peut s’effectuer à droite ou à gauche. Il est idéal pour accompagner une clôture basse sur une propriété de petite surface.

Portail un vantail

Le portail à un vantail, de plus grande dimension, peut atteindre 3 mètres de largeur et être un peu lourd à actionner manuellement. Il peut être battant ou coulissant.

Portail deux vantaux

Le portail à deux vantaux autrement nommé « portail battant » est composé de deux portes que l’on ouvre simultanément ou non, il permet le passage d’un véhicule.

Les types d'ouvertures de portail

Portillon de jardinSi votre portail débouche sur la voie publique, et ce, quelle que soit sa taille, sachez qu’il devra s’ouvrir à l’intérieur de votre propriété. Si ceci est rendu impossible par une pente par exemple, le portail pourra s’ouvrir sur l’extérieur, mais n’empiètera en aucun cas sur la voie publique.

Il existe deux sortes d’ouvertures :

Portail battant

Le portail battant s’ouvre latéralement, qu’il soit composé d’un vantail ou de deux vantaux. Sa largeur se situe entre 2 et 4 mètres afin de pouvoir éventuellement laisser passer un véhicule. Son ouverture peut être manuelle, mais une automatisation est possible. Attention ce type de portail est souvent vendu sans automatisation, vérifiez dans ce cas que le modèle pourra être compatible avec un système d’ouverture automatique que vous pourrez installer si le besoin s’en fait sentir.

Portail coulissant

Un portail coulissant est composé d’un seul vantail s’ouvrant latéralement sur la gauche ou la droite en coulissant sur un rail ou sur un système de guidage. Il nécessite moins de place pour s’ouvrir et peut être beaucoup plus large qu’un portail battant. Il est aussi plus fonctionnel, mieux adapté aux petites surfaces ou aux entrées en pente.
Seuls bémols : la surface de dégagement horizontale devra être assez importante pour permettre au portail de coulisser correctement derrière les piliers (largeur du portail + 80 cm), et le prix qui reste plus important que celui d’un portail battant d’égale qualité.

>> Lire aussi :

Crédit photos : Leroy-Merlin (1) ; Benchill (2)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Portails et portillons

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

108 questions

Voir tout Poser une question