Nichoirs pour les oiseaux du jardin

Le 27 octobre 2016 par Céline Delhaye

Un nichoir habité par des oiseaux est l’une des plus belles choses à observer au jardin. Quel modèle de nichoir choisir, pour quels oiseaux ? Et quels abris naturels offre le jardin ?

Le nichoir : pourquoi c’est utile ?

Difficile de tout dire sur l'intérêt d’avoir un nichoir au jardin. Le monde des oiseaux est si vaste. Voici 2 raisons essentielles. La première : le nichoir offre aux oiseaux du jardin un abri pour y installer leur nid et y pondre leurs oeufs. La deuxième : attirer les oiseaux dans son jardin c’est compter sur l’aide de ces précieux auxiliaires que sont les oiseaux pour lutter contre les nuisibles au printemps (les chenilles par exemple) qui font tant de dégâts dans les récoltes.

Installation d'un nichoir pour oiseaux
Installation d'un nichoir pour oiseauxAgrandir l'image

Il existe deux types de nichoirs : ceux que l’on trouve naturellement dans la nature (sites de nidification) et ceux que l’homme fabrique et installe dans son jardin. Tous deux ont les mêmes fonctions : soit ils abritent les oiseaux du froid et les aident à traverser l’hiver (c'est vrai pour certaines espèces comme le troglodyte), soit ils servent de site de nidification (ponte et élevage des jeunes) pendant la période de reproduction (au printemps : mésanges bleues et charbonnières, sittelles, grimpereaux, rouge-queue, etc...).

Nichoir occupé par une famille de mésanges bleues
Nichoir occupé par une famille de mésanges bleuesAgrandir l'image

Les nichoirs fabriqués par l’homme

On en trouve de tout faits dans le commerce, mais il est également possible de fabriquer soi-même un nichoir. Dans les deux cas, les nichoirs obéissent à certaines règles.

La porte d’entrée

En fonction de la taille et de la forme (trou ou fente) de l’orifice, vous n’accueillerez pas les mêmes espèces. Un trou de 28 mm sera parfait pour une mésange bleue ou noire. Pour une sitelle ou une mésange charbonnière prévoir 32 mm. Pour le moineau ou l’étourneau, ce sera entre 40 et 45 mm.

Nichoir occupé par une sitelle torchepot
Nichoir occupé par une sitelle torchepotAgrandir l'image

Les trous d’aération

Ils sont nécessaires pour une bonne aération du nichoir. Vérifiez si le nichoir que vous envisagez d’acheter en possède. A prévoir si vous le fabriquez vous-même.

Au bon endroit

Les oiseaux n’aiment pas être dérangés : dans ce cas, ils déménagent ! Ils aiment les coins tranquilles. Evitez le plein soleil. Trouvez si possible un coin qui protègera le nichoir des pluies. Attention de ne pas l’installer sur une branche qui rendrait l’accès facile au chat ! Il doit aussi être suffisamment haut pour échapper aux enfants.

Nichoir en bois brut
Nichoir en bois brutAgrandir l'image

Du bois naturel

Achetés ou faits maison, les nichoirs doivent être conçus avec du bois naturel, non traité, non vernis, non lasuré et résistant naturellement à l’humidité. Oubliez les petites maisons peintes (comme ci-dessous) davantage vendues comme objets de décoration.

Abri pour oiseaux
Abri pour oiseaux Agrandir l'image

Au bon moment

Pour habituer vos futurs pensionnaires à votre nichoir, installez-le avant l’hiver. Ils auront ainsi le temps de le repérer avant l'époque des nidifications. Pensez chaque automne à le nettoyer (à l’eau claire) pour laisser place nette aux prochains occupants.

Les sites de nidification naturels

Ils sont de plus en plus rares, parce que les gens aiment ce qui est « propre ». Ils rebouchent les trous, suppriment les démarrages de nids derrière un volet, sous la toiture, abattent les arbres morts sans penser aux nombreux gîtes qu’ils constituent aussi bien pour les oiseaux que pour les insectes. Il est de plus en plus difficile pour certains oiseaux (sitelles, grimpereaux, mésanges, rougequeues…) de trouver un endroit pour faire son nid.

>> Lire : Aménager son jardin pour attirer la faune utile

Les arbres creux

Un arbre creux tel un saule têtard ou des trous dans une branche vont attirer les oiseaux cavernicoles (chouettes chevêches, grimpereaux et mésanges). Ces abris naturels les aident à se protéger du froid en l’hiver.

>> Lire : Arbres creux, cavités et trous d'arbres

Mésange bleue dans une cavité naturelle
Mésange bleue dans une cavité naturelleAgrandir l'image

La haie

La haie est aussi un excellent refuge pour les oiseaux qui s’y réfugient parfois en groupe. Et si la haie produit des baies, ils profiteront du gîte et du couvert. Attention, lors de la taille de la haie, à ne pas supprimer les nids. Un ancien nid peut encore servir d’abri en hiver.

>> Lire : Arbustes pour petits oiseaux

Nid de merles dans une haie d'éléagnus
Nid de merles dans une haie d'éléagnusAgrandir l'image

Une cavité dans un mur, derrière un volet, sous la toiture…

Les veilles maisons (mais pas seulement) sont remarquables pour accueillir des oiseaux. Mais le propriétaire devra respecter ses pensionnaires et accepter d'éventuelles petites nuisances (crottes d’oiseaux et autres salissures).

Les petits conseils pour en savoir plus

Le monde des oiseaux est passionnant. Mais parfois, on ne sait pas pourquoi, le nichoir reste vide. Pensez à vous rapprocher d’associations d’ornithologues (LPO, groupes ornithologiques) qui pourront vous aider, vous expliquer et vous faire progresser dans l’accueil des oiseaux au jardin. Et n’oubliez pas : les oiseaux ont de plus en plus de mal à survivre dans notre monde moderne (pollution, lignes électriques, nettoyage…). Un nichoir au jardin est un geste éco-citoyen !

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Nichoirs pour les oiseaux du jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

108 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Delta
04/11/2016, à Domont

Répondre

Je remarque que les renseignements que vous nous communiquez sont établis par des connaisseurs et cela fait plaisir. En effet, j' ai constaté que les nichoirs vendus dans certains grands magasins n' étaient que de la décoration et à mon avis personnel pas compatible pour les oiseaux. Trop étroit, trou trop petit, bois trop faible en épaisseur et le plus souvent poreux. En ce qui me concerne j'achète une planche de coffrage ( dans les 6 euros) l' épaisseur est de 3 cms , largeur 15 cms à 17 cms et je conçois deux nids bien protégés du froid (important) et du bruit extérieur. Ces nids sont suspendus dans un arbre à 3 mètres50 environ du sol ( très important ) les oiseaux sont très craintifs. Ainsi, je me trouve à l' heure actuelle avec une vingtaine de mésanges. J ai oublié, je ne nettoie pas les nids au printemps je constate que c'est le grand ménage dans l' ensemble de mes nids. Chacun s' affaire à refaire le papier peint que de la joie. 30 ans d' expérience, merci de vous êtres penchés sur ce problème.

Nokinne
30/10/2016, à Liège

Répondre

OUI! Moi aussi, j'en ai acheté à LaHulotte, ils sont vraiment parfaits et faciles à nettoyer et occupés tous les ans par des mésanges bleues et charbonnières... MERCI pour tous les conseils Gerbeau !

Minette
29/10/2016, à Laval

Répondre

Mon époux a fabriqué une maison pour nourrir les oiseaux et je souhaiterais vous envoyer une photo. Très cordialement.

Leudram
29/10/2016, à Malaucène

Répondre

J'ai acheté 3 nichoirs à La Hulotte il y a 7 ans (voir le site www.lahulotte.fr). Ceux-ci diffèrent de ceux qu'on trouve dans les jardineries et grandes surfaces par la lasure bio-dégradable qui les recouvre, par la présence d'un "balcon" qui protège le nid des prédateurs, par leur solidité et par leur prix (26 €). "La Hulotte" vend aussi des mangeoires bio-dégradable. La lasure permet d'accroître la longévité du bois. Mes 3 nichoirs sont intacts et occupés tous les ans par des mésanges.