Introduction au jardin anglais

Le 28 mars 2016 par Faustine Milard

Le retour au naturel nous pousse instinctivement à privilégier un style de jardin moins sophistiqué, à l'aspect plus sauvage. Et le jardin anglais en est la parfaite représentation. Poétique à souhait, fleurant bon la rose, il laisse la nature reprendre le dessus. Mais pas trop ! Car pendant que les plates-bandes débordent de végétation, le gazon paraît toujours coupé au cordeau...

Tea Time dans un jardin anglais

Hardwick Hall in DerbyshireLes jardins à la française n'ont plus le monopole du terrain. Les boules de buis finement taillées, les labyrinthes géométriques de sapinettes, l'obsession de la symétrie et cette incessante maîtrise de la moindre brindille ne sont plus que des préoccupations de châtelains esseulés. Aujourd'hui, on souhaite de la simplicité, de la vie au jardin. Et depuis le XVIe siècle, le jardin anglais nous offre tout ceci. Un art rigoureux, certes, mais étudié pour laisser vivre la nature dans son état sauvage.

.

Les points importants

Charleston Farmhouse Garden, SussexUn jardin à l'anglaise fait place aux allées sinueuses, bordées de pavés. Privilégie une nature aux allures de campagne qui symbolise le prolongement des paysages. Ici, on recrée des étangs dont les branches des arbres effleurent l'eau. On installe des bancs dans des coins retirés du jardin. On sculpte le paysage et multiplie les massifs pour créer de la profusion et de la structure. On mixe rigueur et liberté, grâce à une terrasse recouverte de petit gravier, impeccablement désherbée, et des parterres (très) bien garnis de corbeilles d'argent, d'asters, de lavandes, de soucis et de graminées... Pendant ce temps, les quelques espaces de gazon, semés en « full » ray-grass, restent propres, courts et bien verts. Et sur ce point, les habitants de l'Ouest et du Nord de la France sont avantagés du fait d'une plus grande humidité de climat qui garantit une belle verdure au gazon.

Les plantes adorées des Anglais

Hidcote Garden, Cotswolds, GloucestershireAu gré d'une ballade dans des jardins anglais, on remarque une profusion de rosiers odorantes, de rosiers grimpants et remontants. Tous très florifères et de préférence dans des tons suaves blancs, roses ou jaunes... Le spécialiste du rosier anglais toutes catégories depuis les années cinquante est sans aucun doute David Austin qui a réussi le parfait mariage entre variétés anciennes et modernes. Il a ainsi pu offrir aux Anglais une fleur lourde, à la tige souple et toujours très odorante.

Pour leurs très chères allées, les Anglais n'hésitent pas à mixer les plantes et les couleurs grâce à des fleurs comme les narcisses en fin d'hiver, les anémones de printemps, les ligulaires, les digitales, et les echinaceas (la purpurea et sa fleur rose vif très odorante a d'ailleurs beaucoup de succès). Pour la beauté des feuillages, les hostas ont de loin la préférence (voir le diaporama : Hosta, roi des feuillages), suivies de près par les heuchères. Toutes ces plantes ont également la caractéristique de s'adapter au même sol. Donc, menu identique pour tout le monde. A savoir une terre fraîche, légère (pas trop argileuse), humide avec un emplacement mi-ombre. Afin de s'assurer d'un recouvrement complet de la plate-bande en question, ne pas hésiter à planter entre 4 et 6 plants par m².

Haddon Hall in DerbyshireEnfin, tout bon jardin anglais possède une arcade de plantes grimpantes. Les roses ont bien sûr la préférence, mais le lierre ou la vigne vierge peuvent tout aussi bien faire l'affaire. Quant aux haies, il n'est pas interdit d'utiliser du buis, taillé ou non, selon ses envies. Placée juste derrière une plate-bande, cette barrière végétale permet d'éviter la propagation des odeurs des fleurs et les protège des frimas de l'hiver et de ses vents violents.

Le design d'un tel jardin doit respecter ces quelques règles appartenant à la culture du jardinage à l'anglaise. Alors, on peut très bien faire appel à un artiste paysager et lui confier les plans de son jardin. Mais les plus bilingues d'entre les jardiniers peuvent également aller faire un tour sur quelques sites web de jardinage anglais et notamment celui de la très renommée Royal Horticultural Society (www.rhs.org.uk) : des plans y sont proposés.

Crédit photos : UGArdener

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Introduction au jardin anglais

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur savoir composer un beau jardin.

116 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mayne david
03/03/2015, à

Répondre

Bonjour, je remarque que toutes les définitions du jardin anglais sont toutes identiques. La seule chose qui me soit un peu contradictoire sont les photos et ce chez toutes les personnes qui parle de jardin anglais ou romantique. les chemins sinueux! Toutes les photos que j'ai pu consulter sur le sujet jusqu'à présent représente des chemins rectilignes avec des plates bandes qui débordent sur le chemin (caractère normal et typique d'un jardin à l'anglaise). Qu'en est-il exactement?