Pastèque

Le par Clémentine Desfemmes

Pour beaucoup, la pastèque est synonyme de vacances, ou en tout cas, d'été. Juillet et août sont le coeur de la saison pour ce fruit taille XXL, et ça tombe bien: lorsqu'il fait très chaud, rien n'est plus agréable que de croquer dans une belle tranche de pastèque juteuse, rafraîchissante et parfumée.

La pastèque, fruit vedette en été

La pastèque, ou melon d'eau (Citrullus lanatus), est le plus gros de nos fruits, avec un poids variant de 2-3 kg à plus de 20 kg. Dès le mois de juin, les pastèques, entières ou en tranches, arrivent sur les étals : elles donnent ainsi le coup d'envoi de la saison estivale. L'écorce lisse, épaisse et dure, protège une chair tantôt croquante, tantôt fondante, délicatement sucrée et parfumée, et d'une jolie couleur rouge ou rose vif, parfois jaune. L'aspect extérieur du fruit est également variable selon les variétés : il peut être vert foncé, uni ou moucheté de jaune, ou encore vert pâle rayé de vert foncé, rond ou ovale.

Origine et histoire

La pastèque est originaire d'Afrique australe, où elle pousse de manière spontanée. A l'état sauvage, les fruits sont amers, mais le travail de sélection opéré par l'homme depuis des millénaires a permis d'obtenir les fruits sucrés au goût suave que l'on connaît aujourd'hui. La culture de la pastèque est en effet très ancienne : elle remonte sans doute à l'Egypte antique, où ce fruit était cultivé dans la Vallée du Nil. De là, il aurait peu à peu gagné les pays du pourtour méditerranéen, où ce fruit du soleil aurait trouvé des conditions favorables. La pastèque est aujourd'hui cultivée sous les climats chauds : si sa culture est possible dans le midi de la France, la plupart de celles que l'on trouve sur les étals des marchés sont importées d'Espagne, d'Italie, du Maroc ou de Turquie.

Atouts nutritionnels

Le principal intérêt nutritionnel de la pastèque tient à sa richesse en antioxydants : lycopène surtout (comme la tomate) et, dans une moindre mesure, béta-carotène font de ce fruit un aliment santé susceptible de contribuer à la prévention de certains cancers (prostate par exemple). La pastèque est en outre relativement pauvre en glucides (6g pour 100g, c'est-à-dire moins que la fraise), et donc peu calorique (25kCal en moyenne pour 100g). Composée à plus de 90% d'eau, elle s'avère également désaltérante et rafraîchissante.

Choix et conservation

Si vous achetez une pastèque entière, préférez celles qui sont bien lourdes (à volume égal, un poids plus élevé est gage d'une meilleure qualité organoleptique) et qui résonnent lorsqu'on les frappe avec la paume de la main. En outre, observez le pédoncule : s'il commence à moisir ou s'il est complètement desséché, la pastèque, récoltée depuis longtemps, risque fort de manquer de fraîcheur. Les pastèques achetées en tranches doivent être consommées rapidement, dans les 48h suivant l'achat. De même, une pastèque entamée ne peut guère attendre, car sa chair devient spongieuse et perd de ses qualités gustatives. Entière, vous pourrez la conserver durant une semaine ou deux, au frais.

Dégustation

La manière la plus simple de consommer la pastèque est de la couper en tranches, d'en ôter les pépins (à noter qu'il existe désormais des variétés sans pépins) et de la découper en cubes ou de croquer à même la tranche. Elle constitue alors un dessert léger, un en-cas désaltérant ou une entrée fraîche (en n'oubliant pas l'indispensable tour de moulin à poivre pour lui apporter du piquant). En billes obtenues à l'aide d'une cuillère parisienne, elle se marie bien avec le melon, la fraîcheur de l'ensemble étant accentuée par l'ajout d'une touche de menthe ciselée. Mixée et givrée, la pastèque se prête bien à la préparation de granités toujours très appréciés en période de forte chaleur.

Le saviez-vous ?

Les pépins de la pastèque sont comestibles ; en Israël, on les consomme séchés, grillés et salés.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pastèque

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question