Ortie

Le 27 mars 2008 par Xavier Gerbeaud

Riche en protéines, en sels minéraux et en vitamines, l'ortie sauvage possède de nombreuses propriétés. Outre des vertus reconnues en médecine douce, ce pilier du jardinage biologique s'accommode également très bien en cuisine. Découvrez toutes ses facettes !

Présentation

feuilles d'ortieQui ne connaît pas l'ortie ? Quand on a été piqué une fois... difficile de l'oublier ! Ce caractère urticant est l'un des meilleurs signes d'identification. Très envahissante, cette plante herbacée pousse dans tous les sols, avec une préférence ceux riches en azote.

Ses feuilles allongées et pointues sont dentelées et portent sur le dessus des petits poils, dont l'extrémité se brise au moindre contact. En pénétrant la peau, elle libère un liquide urticant contenant de l'acide formique, d'où démangeaison et "brûlure".

Certaines espèces sont vivaces, d'autres annuelles. La culture, pour ceux qui voudraient s'y frotter, est très délicate. Mieux vaut laisser faire la nature, qui assure le semis par les insectes et le vent.

Différentes espèces

Urtica dioïca

C'est la grande ortie, atteignant jusqu'à 1m50. C'est une vivace, qui revient chaque année grâce à son rhizome charnu doté de racines traçantes orangées. Les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents : on parle de plante dioïque.

Urtica urens

C'est la petite ortie. Ses fleurs poussent toutes sur le même pied. Utilisée surtout en médecine, elle a les mêmes propriétés que sa grande soeur. Annuelle, elle se multiplie exclusivement par semis.

Urtica pilulifera

Ortie "à pilules", dont les fleurs sont groupées en petites boules.

Urtica subia

Ortie "à membrane". Annuelle également, avec des fleurs regroupées en bordure de lamelles semblables à des feuilles.

En cuisine

ramassage d'ortiesL'ortie est comestible. C'est une excellente herbe à cuire.

Très riche en protéine (40% du poids sec), elle contient des sels minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium et fer), des oligo-éléments et des vitamines (A: 7000 UI/100 g, C: 333mg/100g, B, E, K).

On utilisait autrefois ses jeunes pousses comme celles de l'épinard. Elle en a un peu le goût, préparée en sauce ou avec des pâtes. Vous ne serez pas déçus non plus par l'excellente soupe d'ortie.

>> Lire aussi : Plantes sauvages comestibles : cueillettes d'automne

Au jardin

Grâce aux sels minéraux et aux oligo-éléments, l'ortie stimule et fortifie la végétation comme la flore microbienne du sol. Pour l'utiliser, il convient de la récolter avant la floraison.

Son emploi le plus connu est le purin d'ortie (réalisé par macération puis filtration), efficace comme activateur de croissance et comme répulsif de certains insectes, notamment les pucerons.

Médecine douce

Toutes les parties de l'ortie sont utilisées en médecine douce, des décoctions jusqu'à... la flagellation ! Elle possède des propriétés anti-inflammatoire, antihémoragique, diurétique, dépurative, stimulante...

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Ortie

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Ulysse
12/05/2010, à Chatelineau (b)

Répondre

Je fais du purin d'orties depuis bien longtemps et je n'ai jamais rien pesé....Je rempli ,sans tasser juste appuyé un peu , un seau à peinture ou enduit de 25kg (bien lavé) de feuilles et tiges d'orties , je complète avec de l'eau de pluie jusqu'au bord . Je laisse macérer tant qu'il y a des bulles à la surface . Une fois ces bulles disparues , j'utilise en arrosage ou en pulvérisation à raison d'1 litre pour 10 . J'étalle la "purée" orties récupérée dans le sillon des rangs de PdT

Tom
14/04/2009, à Ghlin(belgique)

Répondre

Toute la plante fraîche 1kg/10litres d\\\\\\\'eau de pluie de préférence ou alors avec plante sèche 200gr/10litres maintenant pour avoir le concentré faut voir la température+ il fait chaud+vite il se fera et pour la dilution je fais 1/20. Je conseille le livre\\\\\\\"Soigner le jardin par les plantes\\\\\\\"Philippe Delwiche de Nature et progrès.

Sanglier
03/04/2009, à Rieumes

Répondre

Quelle est la reçette pour fabriquer le purin d'ortie merci beaucoup;