Arroche

Le 18 juillet 2012 par Clémentine Desfemmes

L'arroche est un légume oublié : ses feuilles, consommées comme celles des épinards, offrent une saveur douce. Rouge, verte, blonde, sauvage ou cultivée, découvrez cette plante potagère originale !

L'arroche, ou "faux-épinard"

ArrocheL'arroche des jardins, Atriplex hortensis, surnommé Belle-Dame, est une plante potagère dont les larges feuilles triangulaires sont comestibles, et plus que cela : savoureuses ! Leur saveur douce rappelle un peu celle de l'épinard, en moins prononcé. Ce légume oublié se déguste aussi bien cru que cuit. On le trouve très rarement dans le commerce, aussi, si vous souhaitez y goûter, réservez-lui un coin de potager, pour une récolte estivale !

Un peu d'histoire

L'arroche est une plante de la famille des Chénopodiacées (comme l'épinard, la betterave, le chénopode, l'amarante ou encore le quinoa). D'origine sauvage, elle est largement répandue en Europe méridionale. Elle était déjà connue des Romains, qui l'utilisaient comme un légume. En France, elle a été très consommée tout au long du Moyen Age : cette plante annuelle peu exigeante, à la croissance rapide, facile à récolter et à préparer, offrait l'avantage de remplir le "pot" familial tout en étant réputée pour permettre de lutter contre le scorbut. L'arroche est ainsi l'un des plus anciens légumes européens, aujourd'hui tombé dans l'oubli, mais que l'on redécouvre avec bonheur !

Récolte et dégustation

Atriplex hortensis var. rubra

Atriplex hortensis var. rubra

Semez-en donc un peu au potager, ou, pourquoi pas, dans vos massifs : la variété rubra, notamment, est très décorative, avec ses jolies feuilles rouges. On la récolte tout au long de l'été, pour peu que les semis soient échelonnés (voir notre fiche Arroche : semis, culture et récolte). Les feuilles et les jeunes pousses se consomment fraîchement cueillies, comme les épinards : crues, en salades (dans un mesclun, mariées à d'autres jeunes feuilles, ou seules), ou encore cuites. Les recettes sont alors nombreuses : à la crème, en gratins, en tourtes ou en tartes salées, dans un flan... L'arroche se marie également fort bien à l'oseille, dont elle atténue la saveur acide. Enfin, les feuilles fraîches de l'arroche rouge permettent d'apporter une touche de couleur décorative à vos plateaux de fromage ou vos assiettes (à la cuisson, la couleur rouge disparaît... c'est bien dommage !).
En cas de récolte abondante, vous pouvez congeler les feuilles d'arroche fraîches, une fois triées, lavées et bien égouttées.

Atouts nutritionnels et utilisations médicinales

Les feuilles d'arroche sont riches en vitamine C et en minéraux, et, comme les épinards, elles sont peu caloriques et contiennent des fibres. L'arroche présenterait également des propriétés médicinales : elle est parfois utilisée pour apaiser les piqûres d'insectes (sous forme de cataplasme), et pour lutter contre la constipation et les maux de gorge (en infusion). Seul inconvénient de l'arroche : elle contient de l'acide oxalique. Les personnes sujettes à certains types de calculs rénaux (ceux composés d'oxalate de calcium) devraient en limiter leur consommation.

» Voir aussi : arroche, semis, culture et récolte au potager

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Arroche

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser