Le woofing, une solution économique pour voyager bio

Le 5 novembre 2009 par Clémentine Desfemmes

Vous êtes un adepte des voyages à petit budget, vous appréciez le contact avec l'habitant, l'agriculture bio vous intéresse, et vous seriez partant pour prêter vos bras contre le gîte et le couvert ? Le woofing est fait pour vous ! Ce nouveau concept de tourisme durable permet désormais de faire le tour du monde en renouant avec la nature.

Le concept du woofing : travail contre hébergement

Agriculteur nourissant ses vachesLe woofing est apparu dans les années 70 en Angleterre. WOOF en anglais, pour "Willing Workers on Organic Farms", est synonyme de WWOOF ("World Wide Opportunities in Organic Farming"), et pourrait se traduire par "Opportunités Internationales dans l'Agriculture Bio". Le concept a fait des adeptes partout dans le monde. Le principe est très simple : un agriculteur bio vous loge et vous nourrit, et en échange, vous travaillez quelques heures par jour sur son exploitation. Soins aux animaux, traite des vaches, jardinage et désherbage, bricolage, coupe de bois, fabrication des fromages, des confitures, préparation des repas... Selon vos préférences et vos capacités, vous trouverez bien un petit travail qui vous convient, et qui rendra service à votre hôte !

Les avantages du woofing

Vous serez ainsi nourri et logé gratuitement, et, mis à part les 4 à 7 heures quotidiennes réservées aux travaux à la ferme, vous trouverez sans doute le temps de partir à la découverte de la région. En vivant chez l'habitant, et en participant à la vie agricole, vous voyagerez économique et "durable". Vous découvrirez aussi le plaisir du travail de la terre, et le petit monde de l'agriculture biologique, car les fermes accueillant des "woofers" sont obligatoirement bio. Ce mode de tourisme fait également la part belle au contact humain, puisque vous partagez la vie de la famille qui vous accueille. Enfin, ce sera pour vous l'occasion de pratiquer une langue étrangère, si vous décidez de partir à l'étranger. Vous pouvez partir seul, avec un ami, en couple, et parfois même en famille.

Où s'adresser ?

De nombreux pays disposent d'une organisation nationale qui recense toutes les fermes bio participantes. Vous trouverez leur site internet facilement en saisissant "woofing + le nom du pays dans la langue concernée" dans les moteurs de recherche (par exemple, "woofing deutschland" et non "woofing allemagne"). Pour les pays qui ne sont pas dotés d'une telle structure, rendez-vous sur le site (en anglais) du WWOOF.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le woofing, une solution économique pour voyager bio

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Pouissin
03/01/2010, à Izaut de l hotel 31160

Répondre

Dommage que le site soit en anglais je ne comprends pas l anglais