Un jardin de beauté, des plantes pour prendre soin de soi

Le 26 mars 2009 par Faustine Milard

Quoi de mieux que de joindre l'utile à l'agréable en agrémentant son jardin de plantes indispensables à une beauté naturelle? Parce que le meilleur est dans la nature, voici quelques recettes et conseils de culture de plantes incontournables pour sublimer son teint ET son jardin.

Les éternelles: La rose et la lavande

Rosa gallica officinalis

Rosa gallica

Sur tous les continents, les femmes (et les autres...) n'ont jamais eu besoin de courir les supermarchés pour prendre soin de leur corps. Une journée de cueillette suffisait alors à se refaire une beauté. Les propriétés bénéfiques sur la peau de certaines plantes utilisées par les plus grands laboratoires de cosmétiques ayant été maintes fois prouvées. Parmi elles, on trouve les éternelles comme le rosier et la lavande.

Les pétales du rosier, dont la floraison peut s'étendre du printemps jusqu'à la fin de l'été voire même jusqu'au mois d'octobre dans certains climats doux, sont utilisées en infusion pour la fabrication de lotion quotidienne. Convenant parfaitement à tous types de peaux, elles ont pour effet de sublimer le teint grâce à leurs propriétés astringentes et raffermissantes. Pour le choix de l'essence à utiliser, sachez que la meilleure reste la rosa gallica officinalis ou "Rose de Provins". Reconnue depuis l'antiquité pour ses propriétés thérapeutiques, elle peut entrer dans la composition de lotion pour la peau comme d'eau florale pour la cuisine!

Lavandula angustifolia

Lavandula angustifolia

Pour ce qui est de la lavande, on utilise généralement ses fleurs pour la préparation de lotion ou de lait démaquillant. La plus pure des lavandes est bien entendu recommandée pour ces usages, il s'agit de la lavandula angustifolia, également connue sous le nom de lavandula officinalis. Elle pousse partout en Provence à l'état sauvage et est conseillée pour les peaux à tendance grasse ou acnéique. Parfaite pour limiter les ravages de la couperose, elle est aussi reconnue pour ses propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes.

Une lotion de fleurs

Faire bouillir dans 1/4 de litre d'eau minérale une poignée de fleurs, de pétales, de plantes fraîches ou sèches. Hors du feu, laisser infuser environ 15 minutes puis filtrer. A conserver environ 1 semaine au réfrigérateur. Effet rafraîchissant garanti ! On peut se servir de cette eau florale comme d'un tonique habituel.

Les indispensables: l'ortie et la camomille

Ortie

Grande ortie

Au quotidien, d'autres plantes trouveront aussi leur place sur les étagères de salle de bain comme la camomille et même l'ortie!!

En effet cette dernière, longtemps chassée des jardins, reprend petit à petit du terrain et se retrouve en première ligne en jardinage biologique grâce au purin d'ortie. Et si elle s'avère autant bénéfique pour les autres plantes, elle a possède aussi quelques talents pour prendre soin de notre corps. Nos grands-père la consommait d'ailleurs déjà séchée et mélangée à leur yaourt pour empêcher les rhumatismes d'être trop présents. Assainissante et reminéralisante, la grande ortie (Urtica dioica), en lotion, convient aux peaux normales à tendance grasse, peut faire partie d'un traitement contre l'acné, l'éczéma ou soulager les irritations. Elle participe même au ralentissement de la chute des cheveux!!

Pour s'en procurer, il suffit de faire une balade au fin fond des champs et de cueillir les tendres pousses et sommités des pieds les plus éloignées de sources de pollution tels routes, chemins, et aval de champs traités chimiquement. On peut également l'avoir directement à domicile. Pour cela il suffit d'aller déraciner quelques pieds d'ortie et de les replanter dans son jardin. Un trou assez vaste, un peu de terreau, de compost si disponible, un premier arrosage après plantation et vogue la galère!! Elles se re-sèmeront ensuite toutes seules au prochain printemps grâce aux fleurs mâles et femelles présentes généralement sur un même pied.

Camomille

Camomille

La camomille quant à elle, n'est pas uniquement synonyme de douces nuits. Adoucissante, cicatrisante, elle s'adapte à merveille aux peaux sèches, sensibles et irritées, lorsqu'elle est utilisée en lait ou en lotion chaque jour. Pour une utilisation cosmétique et thérapeutique, il vaut mieux opter pour un pied de camomille romaine ou matricaire (Chamaemelum nobile ou encore Anthemis nobilis d'après Linné). Florissant en mai juin, on récolte ses fleurs que l'on fait soit sécher pour une utilisation ultérieure, soit que l'on utilise fraîches. La camomille apprécie une terre ordinaire un peu acide, mais surtout bien drainée et assez sableuse. A installer de préférence au soleil. C'est une plante vivace bisannuelle, peu gourmande en eau qui se re-séme toute seule si elle se plaît. Mais on peut aussi pailler le pied taillé en boule rase durant l'hiver pour le voir refleurir au printemps prochain.

Lait à la camomille

Pour un lait tout en douceur, il suffit d'une poignée de fleurs de camomille et trois cuillères à soupe de lait entier en poudre. Faire bouillir les plantes dans 50 cl d'eau. Laisser infuser 15 minutes puis filtrer. Une fois le liquide refroidi, ajouter le lait. A conserver une semaine au réfrigérateur dans une bouteille en verre. Ce lait peut-être utilisé comme un démaquillant quotidien.

>> Lire aussi : Huiles de calendula, de millepertuis, d'arnica : faites les vous-même !

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un jardin de beauté, des plantes pour prendre soin de soi

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Anthelie
27/03/2009, à Bretagne

Répondre

Articles toujours aussi intéressants pour les "bleus" comme moi en matière de jardinage. Bravo et Merci