Noël : douceurs de fête avec des fruits

Le 4 décembre 2013 par Clémentine Desfemmes

Noël approche : c'est le moment de préparer les douceurs que l'on savourera pendant les fêtes. Voici quelques idées de confiseries pas trop compliquées à préparer à la maison. Les unes sont très classiques, les autres plus originales, mais toutes ont ceci en commun : elles sont à base de fruits !

Souvenirs d'enfance, plaisirs de fête !

Fruits confitsNoël, c'est un moment de partage, de plaisir... Lors des fêtes de fin d'année, on s'autorise volontiers quelques douceurs, on prépare et on offre des confiseries pour émerveiller les petits et faire rêver les plus grands : la gourmandise a ceci de magique qu'elle n'a pas d'âge ! Et puis, les bonnes raisons de succomber à la tentation ne manquent pas : euphorie de Noël, besoin de réconfort en cette période de jours courts et de froid glacial...
La plupart des recettes de confiseries de fête (et les confiseries "à l'ancienne" d'une manière générale) font intervenir des fruits, car ceux-ci ont longtemps été, avec le miel, la seule source de sucre. Peut-être aussi parce que certaines d'entre elles étaient, comme les marmelades et confitures, un moyen de conserver des fruits durant de longs mois : avant l'avènement de l'appertisation (le principe de la "boîte de conserve"), puis de la congélation, garder les fruits après la récolte était souvent problématique !

>> Lire aussi : Conserves, confitures : mettez les saveurs d'été en bocaux !

Pâtes de fruits

Pâte de fruitLa pâte de fruits est, avec la truffe au chocolat, l'une des gourmandises les plus consommées au moment des fêtes. La pâte de coing en est un bon exemple, mais les pâtes de fruits se déclinent de multiples manières, selon les envies et les fruits du jardin (ou du marché) ! Certains légumes peuvent même y être intégrés : carotte (pâte carotte-orange), potiron et potimarron (parfumés avec de la cannelle)...
Le principe : on cuit les fruits frais avec leur poids de sucre, on mixe, on étale en couche assez épaisse (1 à 2 cm) et on laisse refroidir avant de saupoudrer de sucre et découper en barres ou en cubes.

Fruits déguisés

Fruits déguisésLes fruits déguisés sont des fruits séchés ou des fruits secs dans lesquels on a glissé de la pâte d'amande. Cerneaux de noix, abricots secs, figues sèches, dattes, pruneaux : autant de fruits susceptibles de revêtir des habits de fête, dans les corbeilles gourmandes de fin d'année !
La préparation est des plus faciles ; on peut utiliser de la pâte d'amande du commerce (utilisez différentes couleurs : blanc, rose, vert) ou une pâte faite maison (nettement plus savoureuse !). Pour les fruits séchés, préférez ceux qui sont bio : ils sont bien meilleurs, c'est particulièrement vrai pour les abricots ! Et pour parfaire la présentation des fruits déguisés, il est possible de les glacer ou de les saupoudrer simplement de sucre, avant de les déposer chacun dans une petite collerette de papier blanc.

>> Vous aimez les fruits secs ? Découvrez notre recette de tartelettes aux fruits secs !

Orangettes

Orangettes au chocolatImpossible de ne pas citer les orangettes ! Ces écorces d'oranges confites enrobées de chocolat noir sont un grand classique chez les chocolatiers. Elles permettent d'utiliser l'écorce des oranges "du jardin", si vous avez la chance d'en récolter quelques-unes (lorsqu'elles sont peu juteuses, elles ont parfois du mal à trouver un rôle à jouer sur la table ou en cuisine !).
Il faut impérativement choisir des oranges non traitées (bio ou du jardin, donc). On prélève l'écorce du fruit avec la peau blanche, on découpe en bâtonnets que l'on blanchit 3 fois à l'eau bouillante, puis on les cuit 20 minutes dans un sirop de sucre, on laisse macérer 12h dans le sirop refroidi, on égoutte et on laisse sécher sur une grille, on saupoudre de sucre semoule puis on trempe à moitié dans du chocolat noir fondu, avant de laisser "prendre" sur une grille ou du papier sulfurisé, au réfrigérateur.

Marrons glacés

Marrons glacésAutre délice particulièrement addictif : le marron glacé. Vendues à prix d'or, ces petites gourmandises brillantes et dodues peuvent être également préparées à la maison.
Le plus difficile sera peut-être de vous procurer des marrons frais (à défaut de marrons, de grosses châtaignes peuvent faire l'affaire). Ensuite, il "suffit" (!) de les éplucher (retirez l'écorce externe), de les cuire une première fois pendant 3 à 4 minutes à l'eau bouillante, puis de les égoutter et de retirer la petite peau brune lorsqu'ils sont encore chauds (sans vous brûler, et sans les briser : c'est la partie la plus fastidieuse), et ensuite de terminer la cuisson pendant 15 minutes supplémentaires, toujours à l'eau bouillante. Enfin, on confit les marrons dans un sirop de sucre, on les égoutte et on saupoudre de sucre glace.

Calissons

Calissons de ProvenceLes calissons de Provence (ceux d'Aix sont les plus réputés) sont presque des confiseries de luxe. C'est que leur fabrication demande des ingrédients assez coûteux (outre le sucre, il faut des amandes en poudre et du melon confit -ou, selon les recettes, du cédrat confit éventuellement associé à un autre agrume plus doux-) et du temps (préparation de la pâte, montage des calissons sur une fine couche de pain azyme blanc, découpage, séchage, glaçage, cuisson).
Ceci étant, il est tout à fait envisageable de confectionner des calissons à la maison, en vue des fêtes de fin d'année (emballés dans une jolie boîte, c'est un joli cadeau gourmand !). Mais cela ne s'improvise pas : il faut du melon confit (ou du cédrat) ! Donc soit on a anticipé et on a confit (ou au moins, congelé, afin de le confire dans une second temps) du melon pendant l'été, soit on cherche du côté des épiceries spécialisées, ou sur les étals des marchés. Il vous faudra aussi mettre la main sur le fameux pain azyme...

Cuirs de fruits

Cuir de fruitsLes cuirs de fruits sont peu connus en France, mais ils sont très en vogue outre-Atlantique (en anglais : "fruit leather"). On les déguste au moment des fêtes, on en donne aux enfants (excellente alternative aux bonbons bourrés de saccharose, de sirop de glucose, colorants divers et autres arômes artificiels !) ou on les consomme un peu comme des barres énergétiques. Ces cuirs de fruits sont préparés de la façon suivante : les fruits sont réduits en purée que l'on étale en couche mince sur une plaque garnie de papier sulfurisé (ou sur un plateau du déshydrateur si l'on dispose de cet appareil). On dessèche la préparation durant plusieurs heures, à four très doux, jusqu'à ce que toute l'eau se soit évaporée, sans toutefois que la "feuille" de fruit devienne trop dure. Ensuite, on décolle les "cuirs" qui sont prêts à être consommés. Pour une jolie présentation, on peut les découper en rubans, en bouchées, ou encore les enrouler sur eux-mêmes et les attacher avec un joli ruban...

Bon appétit !

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Noël : douceurs de fête avec des fruits

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question