Vos avis sur Faut-il protéger les plaies de taille ? - p.1

Avis et réactions sur Faut-il protéger les plaies de taille ?

  • Bonsoir, on m'a dit récemment que frotter avec un morceau de charbon de bois les grosses branches coupées pouvait les protéger (je suis au portugal donc ça peut avoir de l'importance) merci d'avance de votre réponse ;-)

    Domicuisine
    le 09/03/2016, à Charleroi

  • Bonjour ou peu t’ont trouver des cicatrisante pour arbres ? d'avance merci (en bombe ) plus pratique que le mastic

    Burlat
    le 06/07/2015, à Le chambon feugerolles

  • Pas sur que la réponse soit unique, elle dépend à la fois des conditions météos locales et des espèces. une bonne période de gel en hiver, par exemple, assainit les espèces qui ne craignent pas le froid. je fais parti du camp des antis sans avoir à ce jour connu de problèmes que ce soit en région parisienne ou dans le sud est. je fais par contre très attention à ne pas laisser de coupes horizontales qui risqueraient de créer des zones d'humidité stagnante favorisant l'apparition des champignons

    Bronco
    le 19/05/2015

  • Les études qui ont été faîtes on mis à jours les systèmes de défenses de l'arbre et ces faiblesses quand aux "grosses" agressions causées par l'homme. mais aucune n'a été menée pour infirmer les conclusions de certaines pratiques qui utilise certains onguent comme l'argile et la cire d'abeille, censée aider la formation du bourrelet de recouvrement !

    Isabelle c
    le 02/12/2014

  • Bonjour, lorsque je coupe une branche, je lui donne un peu d'inclinaison pour que l'humidité ne stagne pas.. je mets également un mastic de cicatrisation. je n'ai jamais eu de problèmes avec les champignons. j'ai peu d'arbres également. chacun fait selon son idée, mais j'ai toujours vu dans ma famille, depuis ma jeunesse, les anciens cicatrisaient les plaies des arbres fruitiers, avec des mastics de cicatrisation, fabrication maison du temps de mes grands-parents. par contre pour ce qui était la taille des arbres pour le bois de chauffage, le long des haies, (à cette époque, les talus existaient dans les champs), chênes, châtaigniers etc., pas de mastic de cicatrisation. l'arbre lui-même soignait sa blessure.

    Jean claude
    le 02/12/2014, à Jard sur mer 85520

  • Il faut d'abord tailler au bon endroit. pour ce qui concerne la taille franche d'une branche au ras d'un tronc, il y a une zone utile à repérer. c'est plus facile sur un conifère du genre épicéa car la zone est importante et conique. la zone en question fait la liaison entre l'écorce de la branche et celle du tronc. ce n'est ni l'une ni l'autre. en regardant de près, on voit des petits bourrelets un peu comme la peau plisse près d'une articulation en compression. si vous coupez la branche dans cette zone, la guérison est assurée. si vous entaillez l'écorce du tronc, vous blessez l'arbre. l'écorce du tronc a très peu de chances de se refermer. si vous laissez un moignon de branche, l'écorce de la branche va se rétracter et ainsi découvrir un bout de bois mort qui sera bientôt une porte ouverte aux invasions via les galeries des insectes xylophages. bien coupée, l'écorce recouvrira la plaie et la trace de la branche disparaîtra au bout de quelques années. vous aurez du mal à la retrouver au bout de 6 ans.

    Gneugneu
    le 28/11/2014

  • Je ne suis pas d'accord avec la fin de l'article ! la science a tranché depuis longtemps ! les mastics et autres "cicatrisants" augmentent le volume des nécroses et les aggrave, cf. les travaux d'alex shigo.

    Jérôme bouillon
    le 27/11/2014, à Cussy en morvan

  • Bien que je suis souvent les conseil du site pour ma part j' utilise des mastics naturel tel que de la cire d' abeille ou de la resine de pain ou bien tout simplement si la branche n' exede pas 5 ccm j ' y met de la boullie bordelaise et ma foie je trouve cela efficace

    Cohen
    le 27/11/2014, à St georges d' orques

  • Tout ça, c'est très bien, mais en fin de compte que fait-on? j'ai taillé mes pruniers et cerisiers début octobre et j'ai mastiqué les coupes, maintenant il paraît que c'était inutile et que le mastic n'est pas une bonne solution. je ne sais plis à quel saint (de glace?) me vouer...

    Minouton
    le 27/11/2014

  • Et que pensez-vous de badigeonner la plaie avec de l'huile de cade ?

    Catsie3
    le 27/11/2014, à Seillans

 

Echangez

Vous aussi donnez votre avis :

Ceci peut aussi vous intéresser