Avis et réactions sur Hybrides F1 et création variétale classique, quelle différence ?

  • Je cite: "voilà aussi pourquoi les hybrides f1 sont très rentables pour les semenciers : ils ne requièrent pas ce long travail de stabilisation de la variété" ce n'est pas correct. l'obtention d'une variété f1 ne résulte pas d'un simple croisement entre deux matériels intéressants. pour fournir un f1 de qualité, présentant donc un effet hétérosis fort (effet hétérozygote) il faut des parents le plus homozygote possible , donc il faut créer deux lignées pures fixées (afin d'avoir une f1 approchant les 100% de plants identiques), mais aussi que ces deux parents soient le plus complémentaire possible, (augmenter la taux d'hétérozygotie). donc le travail de r&d au niveau d'un hybride f1 est conséquent.

    Wachs
    le 14/04/2017

  • Merci pour ces précisions, les f1 sont donc simplement instables sur les générations suivantes qui en se croisant avec les non-hybrides donnerons tantôt des caractères semblables aux f1 tantôt aux grand parents, tantôt aux autres variétés croisées par proximité, finalement, ne peut on pas dire la "biodiversité impulsée"...

    Cyrille.g permaculteur
    le 27/08/2015, à Etrelles

  • Cette situation est ubuesque et inadmissible ; toute la chaine, depuis le producteur jusqu'au consommateur est lésée, et cela ne fait que commencer. l'agroalimentaire, à commencer par les semenciers, fait aujourd'hui la loi grâce à un lobbying intensif auquel les politiques de tous bords prêtent complaisamment le flanc.... or nous sommes bien faibles pour lutter ; et cela ne touche pas que l'agriculture (au sens large du terme) mais aussi les médicaments, les soins etc.

    Trebua
    le 05/02/2015, à Paris

 

Echangez

Vous aussi donnez votre avis :

Ceci peut aussi vous intéresser