Vermifuger son chien ou son chat

Le 9 mars 2017 par Clémentine Desfemmes

Chiens et chats sont souvent porteurs de parasites intestinaux. Comment repérer une contamination par des parasites internes ? Quand et comment vermifuger son animal ?

Pourquoi vermifuger son animal ?

Les animaux domestiques sont tous sujets aux parasites internes. Ces parasites sont souvent intestinaux : ils prélèvent les nutriments dans le contenu du tractus digestif (Ténia), ou se collent à la paroi intestinale et puisent leur nourriture dans les petits vaisseaux sanguins (trichures), ou encore absorbent les cellules de la muqueuse. Certains parasites peuvent aussi passer dans le sang, gagner le coeur (Dirofilaria), le foie (Echinococcus), les yeux, le cerveau (Toxocara ou "ascaris du chien et du chat"), les poumons, ou pénétrer sous la peau (Larva migrans liée à un ankylostome)...

Les chats et les chiens sont très fréquemment contaminés par les parasites, notamment les jeunes animaux. Outre que les parasites internes peuvent très facilement être transmis à l'homme et aux autres animaux de l'entourage, la présence de vers et autres parasites dans l'intestin -et a fortiori les autres organes- de votre animal entraîne des troubles de santé plus ou moins graves. Affaiblissement général, baisse de l'immunité, voire mort de l'animal dans les cas les plus dramatiques : pour éviter ces problèmes, il faut impérativement vermifuger les chats et les chiens !

Vivre en ville ou à la campagne ne change rien : les chats et les chiens élevés en ville sont tout aussi fréquemment porteurs de vers intestinaux que ceux vivant à la campagne.

Vermifuge en comprimé
Vermifuge en compriméAgrandir l'image

Les symptômes de la contamination parasitaire

Un chat ou un chien contaminé par des vers intestinaux et autres parasites internes peut présenter un certain nombre de symptômes non spécifiques, notamment associés à troubles digestifs ou à des carences nutritionelles. Voici les plus fréquents :

  • perte de poids
  • faiblesse générale, manque de tonus
  • baisse ou augmentation de l'appétit
  • démangeaisons autour de l'anus, tendance à se frotter le postérieur sur le sol
  • diarrhées
  • vomissements
  • toux
  • présence éventuelle de vers dans les excréments
  • ventre gonflé chez les chatons et les chiots
  • poil terne, peau sèche et fragile...
Chien en consultation vétérinaire
Chien en consultation vétérinaireAgrandir l'image

Mode d'administration des vermifuges

Les vermifuges sont fournis par le vétérinaire. Leur spectre d'action est plus ou moins large selon la molécule utilisée. Ils peuvent être administrés sous plusieurs formes, plus ou moins pratiques et à adapter en fonction de votre animal : vermifuges en comprimés (à mélanger à la nourriture), en pâte (à faire absorber par voie orale), en pipette (produit à appliquer sur la peau, à un endroit du corps où l'animal ne pourra pas se lécher), à injecter... Certaines formes galéniques sont particulièrement appétentes pour l'animal, et sont facilement acceptées par les animaux. Pour les chats ou les chiens difficiles ou ayant tendance à trier la nourriture, il faudra ruser ou opter pour l'application cutanée ou l'injection.

Chat - croquettes
Chat - croquettesAgrandir l'image

A quelle fréquence vermifuger son animal ?

Il est conseillé de vermifuger son animal 4 fois par an, soit tous les 3 mois. Vous pouvez augmenter la fréquence si votre animal est un contact avec de jeunes enfants, qui peuvent être facilement contaminés par léchage, mise en bouche d'objets contaminés, etc.

>> Lire aussi : Nourrir son chat

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Vermifuger son chien ou son chat

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question