Mon chien perd ses poils, que faire ?

Le 12 novembre 2015 par Mathilde Lyon

Lorsqu'un chien perd ses poils de manière importante, il peut s’agir d’une simple mue saisonnière, mais cela peut aussi être le signe d’un problème de santé. Quand une chute de poils est-elle anormale chez le chien, et comment réagir ?

La mue, une perte de poils naturelle chez le chien

Chaque jour, les chiens perdent des poils : comme nos cheveux, leurs poils se renouvellent de manière cyclique. A deux moments dans l'année, la quantité de poils perdus augmente : c'est la chute saisonnière ou mue (en automne, le pelage d'hiver, plus fourni, remplace le poil d'été, et au printemps, le volume de poil s’allège). Cette chute de poils peut être particulièrement évidente chez certaines races de chiens.

Les chiens vivant en ville et en intérieur sont moins soumis aux écarts saisonniers de températures : leurs mues sont moins marquées et ils perdent des poils tout au long de l’année.

Perte de poils chez le chat et le chien
Perte de poils chez le chat et le chienAgrandir l'image

Quand faut-il s'inquiéter devant une chute de poils importante?

Chute de poils hors période de mue

Non seulement les poils tombent, mais en plus, l'aspect du pelage change : les poils sont ternes, rêches, clairsemés, et des pellicules peuvent être observées. Des zones dépilées, comme des trous dans le pelage, laissent apparaître la peau nue.

Pour détecter d’éventuelles lésions de peau, brossez votre animal à rebrousse-poil afin d'inspecter l'épiderme.

Grattage et léchage frénétiques

Un grattage intense ou de longues séances de léchage peuvent être le signe de différentes maladies ou d’un trouble du comportement. Consultez alors rapidement votre vétérinaire, qui établira un diagnostic et prescrira un traitement adapté.

Brossage d'un chien
Brossage d'un chienAgrandir l'image

Causes d’une importante chute de poils chez le chien

  • Un stress ponctuel, par exemple occasionné par une consultation vétérinaire, peut causer une chute de poils transitoire.
  • Des démangeaisons intenses accompagnées d'un grattage entraînent une chute de poils et traduisent la présence de parasites externes ou installés dans la peau (puces, gale, aoûtats).
  • La dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) est très fréquente et peut être responsable d’une chute de poils conséquente chez le chien.
  • La mise bas s’accompagne souvent d’une augmentation de la chute de poils sans conséquences, liée aux variations hormonales.
  • Une alimentation inadaptée peut entraîner des carences nutritionnelles qui nuisent à la qualité du poil (lire :  Alimentation du chien).

Que faire si les poils tombent de manière abondante ?

Brossez régulièrement votre chien, environ 2 à 3 fois par semaine, afin d'éliminer poussières, saletés et poils morts accumulés dans la fourrure. Ce brossage active la circulation sanguine cutanée et encourage la repousse du poil. En période de mue, brossez votre animal encore plus souvent.

Veillez à choisir une alimentation de qualité pour votre animal, qui lui apportera tous les nutriments nécessaires (en particulier les acides gras essentiels), pour que votre animal conserve un poil dense, brillant et doux.

Enfin, pour éviter les parasites, traitez-le régulièrement avec un antiparasitaire. Certains produits vendus chez les vétérinaires protègent votre chien durant trois mois. Vous pouvez aussi essayer la terre de diatomée, un antiparasitaire naturel. Attention aussi aux carences liées à des parasites intestinaux : vermifugez régulièrement votre chien.

Brossage d'un chien - Chute de poils
Brossage d'un chien - Chute de poilsAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mon chien perd ses poils, que faire ?

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question