Votre chien peut-il vous accompagner partout ?

Le 12 novembre 2015 par Mathilde Lyon

Transports, restaurants, shopping… Même bien éduqué, votre chien n’est pas toujours autorisé à vous suivre. Avant de vous déplacer, vérifiez sous quelles conditions sa présence est acceptée.

Vous vous promenez dans un jardin public

Les parcs et jardins publics interdisent généralement l’accès aux chiens. Un panneau vous le signale à l'entrée. Si vous l’ignorez, un agent municipal peut vous verbaliser et vous demander de quitter les lieux.

Panneau interdit aux chiens
Panneau interdit aux chiensAgrandir l'image

Vous faites vos courses

Pour des raisons sanitaires, votre chien est interdit dans les magasins d’alimentation (boulangeries, boucheries etc…), les supermarchés ou les hypermarchés. Un panneau avec un chien barré vous avertit à l’entrée du magasin. En l’absence de signalétique, vous ne risquez rien à demander l’autorisation au commerçant.

Vous faites des démarches administratives

Le plus souvent, les chiens ne sont pas admis dans les bureaux de poste, les banques et les mairies. Si vous devez vous y rendre, il devra vous attendre attaché à l’extérieur. Pensez-y !

Vous déjeunez au restaurant

L'acceptation ou non de votre animal est à la discrétion du patron du lieu. S'il admet votre compagnon, à vous de faire en sorte qu’il ne gêne pas les autres clients.

Chien à la terrasse d'un café
Chien à la terrasse d'un caféAgrandir l'image

Vous prenez un taxi

Rien n’oblige un chauffeur de taxi à accepter votre toutou, à l’exception d’un chien guide d'aveugle. S’il est de petit gabarit, vous pouvez essayer de convaincre le chauffeur de vous accepter, même sans réservation. Si votre chien est plus gros, le mieux est de réserver en précisant sa présence. Un supplément (1 € environ) peut vous être facturé.

Vous vous déplacez en métro ou en bus    

Seuls les petits chiens transportés dans un sac ou panier de transport sont acceptés dans les transports en commun ainsi que les chiens guides d’aveugles. En cas d’infraction, vous pouvez être verbalisé pour un montant qui varie selon les régies de transports (environ 60 €). Si votre animal est tenu en laisse, muselé et s’il est sage, les contrôleurs peuvent faire preuve de tolérance.

>> Lire :

Transport d'un petit chien dans un sac
Transport d'un petit chien dans un sacAgrandir l'image

Vous partez en week-end en train

Les petits chiens (moins de 6 kg) doivent être transportés dans un sac ou un panier fermé adaptés (45cmx30cmx25cm). Le billet est à tarif unique 6 €. Pour les chiens plus gros, vous paierez l’équivalent de la moitié d'un billet de 2nde classe, même si vous voyagez en 1ère classe. Durant tout le voyage, ils doivent être muselés et tenus en laisse par leur propriétaire.

Vous voyagez en avion

Tout dépend de la compagnie aérienne. Chez Air France, les chiens de 8 kilos maxi (sac ou caisse de transport inclus) sont acceptés en cabine. Les autres voyagent en soute ventilée et chauffée. Il vous faudra acheter une cage de transport spéciale. Comptez environ 50 à 180 €. Renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne.

Chiens et cages de transport pour voyager en avion
Chiens et cages de transport pour voyager en avionAgrandir l'image

Vous dormez à l’hôtel

Demandez lors de la réservation si l’établissement accepte les chiens. Un supplément de 5 à 15 € en moyenne (voire plus selon la catégorie de l’hôtel) pourra être rajouté à votre note.

Vous allez travailler

La loi ne vous interdit pas d’emmener votre chien, à condition de vous être entendu avant avec votre employeur. Parlez-en aussi à vos collègues de travail. Certains règlements intérieurs, pour des raisons d'hygiène ou d'ordre public, interdisent la présence d'animaux dans les locaux de l'entreprise.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Votre chien peut-il vous accompagner partout ?

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question