Offrir un animal pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Le 1er décembre 2017 par Mathilde Lyon

Un chien ou un chat au pied du sapin ? On a tous été tenté d’offrir un animal à son enfant. Mais un tel cadeau se doit d’être réfléchi. Voici 10 questions à se poser avant de prendre un animal.

Un animal pour Noël : réfléchissez bien

Vous imaginez votre enfant couvrant de câlins son nouveau compagnon. Il vous l’a tant réclamé cet animal que vous avez fini par céder. Mais attention aux contraintes… Combien d’animaux de compagnie achetés ou adoptés dans un refuge avant Noël se retrouvent abandonnés quelques mois plus tard ? L’animal « cadeau » peut devenir un fardeau difficile à assumer. Avant de franchir le pas, mieux vaut se poser quelques questions qui empêcheront la plus belle des histoires de finir par un divorce.

Chien en cadeau à Noël ?
Chien en cadeau à Noël ? Agrandir l'image

1 – Suis-je prêt à m’engager à long terme ?

Prendre un chat, un chien, c’est signer un bail de 10 à 15 ans minimum. Un animal acheté ou adopté sur un coup de tête peut devenir très vite un fardeau difficile à assumer au quotidien. Projetez-vous dans quelques années et demandez-vous si les conditions d’accueil de votre animal seront les mêmes.

2 - Mes moyens financiers me permettent-ils d’assumer un animal ?

Évaluez le budget à lui consacrer. Il faut assumer nourriture, vaccins, frais vétérinaires, produits et accessoires d'entretien, jouets, frais de garde pour les week-ends et les vacances... sans compter d’autres frais annexes comme des séances d’éducation. Soit en moyenne 800 à 1000 € par an.

3 – Ai-je le temps de m'en occuper ?

Les premières semaines sont essentielles car le chien ou le chat a besoin de toute votre attention, votre fermeté et votre indulgence pour le familiariser à son nouveau lieu de vie. Le sortir au moins quatre fois par jour, le promener, le faire courir par tous les temps, consacrer du temps à préparer ses repas, le brosser, le bichonner, l’éduquer, ça prend du temps…

Gros chien promené en laisse
Gros chien promené en laisseAgrandir l'image

4 - Ai-je assez d'espace pour l’accueillir ?

Les chiens ont besoin d'espace pour bouger, jouer, se dépenser. Il est certes possible de vivre avec un grand chien en appartement, mais attendez-vous à vous sentir rapidement un peu à l'étroit. Même si les chats sont moins exigeants, ils ont besoin d’un environnement stimulant surtout si vous vivez en appartement sans accès à l’extérieur.

5 – Suis-je prêt à modifier mes habitudes ?

Un animal, ça change la vie à tel point qu’il faut être capable de s’adapter à ses besoins. Si vous travaillez toute la journée et que vous rentrez tard, il n’est peut-être pas judicieux de prendre un animal.

6 – Suis-je prêt à supporter les petits désagréments liés à la présence d’un animal ?

Ne sous-estimez pas votre maniaquerie. Supporterez-vous de trouver des poils de chien ou de chat sur vos tapis et vos vêtements, des traces de pattes sur votre carrelage les jours où il pleut, la litière éparpillée par votre chat ?

Bac à litière pour chat
Bac à litière pour chatAgrandir l'image

7 – Y a-t-il des allergies dans la famille ?

Assurez-vous qu’il n’y a aucune contre-indication à la présence d’un animal dans votre foyer. Ce serait dommage de tout faire échouer pour une incompatibilité médicale.

8 – Ai-je une solution pour faire garder mon animal pendant mes vacances ?

Soit vous avez une personne de confiance qui se chargera de votre animal, soit vous devez vous renseigner sur un mode de garde en votre absence. Plus vous anticipez, plus vous vous évitez un stress supplémentaire.

9 – Le nouveau venu s’entendra-t-il avec les autres animaux à la maison?

Il n’y a pas de raison que la cohabitation se passe mal. Cela peut prendre un peu de temps surtout avec les chats, très attachés à leur territoire. Laissez-les s’apprivoiser mutuellement sans brusquer les choses.

10 – Tous les membres de la famille sont-ils d’accord ?

Discutez-en. Tout le monde partage-t-il votre désir d’accueillir un animal ? Chacun a-t-il connaissance de ses futures responsabilités ? Ne donnez pas à vos enfants des tâches qu’ils ne pourront pas assumer.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Offrir un animal pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question