Chats et plantes de la maison : attention aux intoxications!

Le 13 janvier 2017 par Mathilde Lyon

Les chats apprécient peu de manger des plantes surtout si elles sentent fort. Toutefois, les chatons et les chats s’ennuyant dans un environnement peu stimulant peuvent se laisser aller à grignoter des plantes d'intérieur toxiques.

Pourquoi les chats sont-ils attirés par les plantes de la maison ?

En apparence, votre maison représente un cocon sécurisant pour votre animal. Mais attention, les plantes d’intérieur peuvent représenter un danger domestique plus ou moins grave selon la quantité ingérée. Il faut notamment faire attention aux chatons un peu fous. Pour jouer, ils aiment mâchouiller les feuilles des plantes. Les chats qui manquent de stimulation vont chercher à tromper leur ennui : ils s'approchent des plantes, tournent autour, hument, mordillent. Ils attrapent une feuille, tirent sur une tige ou sur une fleur. Heureusement, les chats ont tendance à mordiller les feuilles puis à les vomir assez vite, ce qui les sauve la plupart du temps.

Chat intéressé par un géranium
Chat intéressé par un géraniumAgrandir l'image

Plantes d’intérieur toxiques pour votre chat

Pour connaître les différents symptômes liés à la consommation de l’une de ces plantes, rendez-vous sur le site du Centre antipoison animal et environnemental de l'Ouest.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Plusieurs troubles peuvent survenir à la suite d'un contact avec certaines plantes. Un simple contact suffit, en effet, à provoquer des troubles importants, il n'est pas nécessaire que le chat avale des morceaux de plantes. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : salivation, tremblements, yeux rouges, dermites, brûlure cutanée, allergie, troubles digestifs (vomissements, diarrhées) troubles rénaux, cardio-vasculaires, nerveux, œdème (gonflement) de la langue et de la glotte qui gêne la déglutition et la respiration...

Chat humant des herbes
Chat humant des herbesAgrandir l'image

Que faire en cas d’ingestion de plantes ?

Si votre animal vomit mais ne présente aucun autre symptôme, surveillez-le. Vomir permet l’expulsion des toxiques. En cas d’autres signes inquiétants, consultez votre vétérinaire. S’il vous le conseille, faites vomir l’animal avec de l’eau salée. Surveillez vos plantes pour déceler des traces de morsures. Si vous retrouvez des petits morceaux dans les régurgitations de votre chat, apportez-les au vétérinaire.

Dans tous les cas, contrairement à une idée couramment répandue, il ne faut surtout pas donner de lait.

En cas d'irritations des yeux, lavez-les à l'eau tiède et attendez la prescription du vétérinaire.

Qui contacter?

En dehors des heures et jours ouvrables, vous trouverez le numéro de téléphone du vétérinaire de garde sur le répondeur de votre praticien habituel.

Centres anti-poison des écoles vétérinaires :

  • Alfort (9h-17h jours ouvrables) : 01 48 93 13 00,
  • Lyon (24h/24). Tél. : 04 78 87 10 40.
  • Toulouse (24h/24, 7j/7). Tél. : 05 61 19 38 62.
  • Nantes (toute l’année, 24h/24). Tél. : 02 40 68 77 40.
Chat et népéta en pot
Chat et népéta en potAgrandir l'image

Et l’herbe à chat, est-ce bon pour lui ?

Pour éloigner votre chat des plantes d’intérieur, mettez à sa disposition de l’herbe à chat. Ces petits pots d’orge en herbe sont disponibles chez les fleuristes ou dans les animaleries, mais vous pouvez également en faire pousser vous-même. Elle possède des propriétés digestives et aidera votre chat à régurgiter les poils qu’il a avalés en faisant sa toilette. Attention ! Ne pas confondre l’herbe à chat et la cataire ou népéta ou « herbe aux chats » qui contient une substance aromatique (la népétalactone) qui rend les chats littéralement euphoriques. Ils adorent se rouler dedans et se frotter les joues dessus.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chats et plantes de la maison : attention aux intoxications!

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question