Poules : prévenir les maladies au poulailler

Le 12 novembre 2015 par Mathilde Lyon

Pour éviter la propagation de maladies parmi les poules, il suffit de prendre des mesures élémentaires d'hygiène au poulailler.

10 règles d’hygiène essentielles pour l’entretien de votre poulailler

  • Désinfectez régulièrement votre poulailler. Nettoyez le sol souillé chaque semaine pour éliminer les déjections.
  • Nettoyez, brossez tous les accessoires chaque semaine à l’eau de Javel. 
  • Renouvelez l’eau dans les abreuvoirs tous les jours.
  • Lavez les perchoirs tous les quinze jours. 
  • Changez la paille ou le foin des nids au moins une fois par mois. Renouvelez la litière souillée.
  • Vermifugez régulièrement vos volailles, au minimum deux fois par an.
  • Observez attentivement le plumage de vos poules pour y traquer tout signe de parasites.
  • Isolez en quarantaine chaque nouvelle poule que vous souhaitez intégrer à votre élevage. Aménagez un espace à part pour maintenir ces animaux le temps nécessaire.
  • Retirez toute poule blessée ou qui vous semble malade pour éviter qu’elle ne contamine les autres volailles en les côtoyant de trop près.
  • Une fois par an, de préférence en été, récurez votre poulailler avec des cristaux de soude. 
Poulailler propre
Poulailler propreAgrandir l'image

Comment détecter les signes de maladie chez vos poules

Vos poules peuvent être touchées par diverses maladies. Sachez être attentifs au moindre changement d’apparence ou de comportement. Les symptômes sont divers :

  • apathie,
  • somnolence,
  • abattement,
  • plumes ébouriffées,
  • perte d’appétit,
  • soif intense,
  • croissance ralentie,
  • anémie,
  • diarrhées,
  • perte de poids…

Vos poules peuvent être affectées par des parasites externes (« poux gris », « poux rouges », gale des pattes et du plumage…) ou des parasites internes (coccidiose, vers…).

Elles peuvent être atteintes d’une maladie infectieuse (salmonellose, coryza…), ou d’une maladie virale (maladie de Marek,  maladie de Newcastle, grippe aviaire…). Elle peuvent aussi souffrir d’un trouble du comportement (picage : manie de s’arracher mutuellement les plumes).

Renouvellement de litière (sciure) au poulailler
Renouvellement de litière (sciure) au poulaillerAgrandir l'image

Il est conseillé de traiter vos volailles contre les parasites externes et internes avec des produits vétérinaires (vous pouvez aussi essayer la terre de diatomée, un antiparasitaire naturel). Contre les maladies bactériennes, les antibiotiques se révèlent efficaces. Contre les maladies virales, vous pouvez recourir à la vaccination. Si vous constatez des cas de picage, isolez la volaille blessée pour lui permettre de cicatriser. En cas de doute, demandez conseil à un vétérinaire.

Si l’une de vos poules vous semble mal en point, isolez-la du reste du groupe, soignez-la et soyez attentif à une éventuelle dégradation de son état. En revanche, si vous constatez les mêmes symptômes chez plusieurs de vos poules, consultez un vétérinaire sans tarder.

Poule atteinte de la variole aviaire
Poule atteinte de la variole aviaireAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Poules : prévenir les maladies au poulailler

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Katende justin
21/09/2017, à Kasumbalesa drc

Répondre

Je compte entretenir mon jardin convenablement comment faire plus l'élevage des canards

Capsule
22/01/2017, à Pont de vaux

Répondre

Belly je viens de perdre une poule qui avait des problemes respiratoire, enfin je crois...respiration rapide,bec ouvert vers le haut..pas de diarhée..