Les poules d’ornement : de la fantaisie dans votre jardin !

Le 9 octobre 2017 par Mathilde Lyon

Idéales pour apporter de la gaieté dans les jardins, les poules d’ornement se distinguent par leurs plumages colorés. Dotées d’une solide caractère, elles mettent de la vie dans votre poulailler et se révèlent parfois très attachantes.

Grandes poules ou poules naines ?

Selon que l’on aime les petits gabarits ou les plus gros, il est possible de choisir entre les grandes races et les races naines de poules d’ornement. Comme ces animaux constituent d’abord un plaisir esthétique, à vous d’opter pour l’une des deux tailles. On dénombre plus de 200 races de poule d’ornement. Vous trouverez forcément une poulette qui vous séduira.

Poule Soie Blanche
Poule Soie BlancheAgrandir l'image

Poules d'ornement : sont-elles bonnes pondeuses ?

Même si les poules d’ornement ne sont pas recherchées pour leurs qualités de pondeuses, elles peuvent produire des œufs de petit ou moyen calibre (en moyenne 100 à 150 œufs par an).

Des poules avec du caractère

Véritables animaux de compagnie, les poules d’ornement s’adaptent facilement à leur environnement. Elles cohabitent avec d’autres congénères et se montrent assez sociables. Si elles se laissent apprivoiser facilement, attention toutefois au caractère bien trempé de certaines races. Elles peuvent même se montrer un peu agressives si elles ne bénéficient pas d’un parcours herbeux suffisant.

Quelques races de poules d’ornement pour vous aider à choisir

La soie blanche

Son plumage soyeux et doux lui vaut d’être surnommée « poule à poils ». On la reconnaît facilement à sa huppe ébouriffée qui lui donne un air fier. Ce petit gabarit est calme et attachant. Superfamilière, de très bonne compagnie, elle est paraît-il un peu obsédée par la couvaison ! 
Nombre d’œufs / an en moyenne : 150, de petit calibre, et de couleur un peu foncée.

La Padoue

Elle arbore un magnifique plumage lisse ou frisé. Sa huppe imposante est étonnante, tout comme sa barbe et ses favoris bien développés. Un peu cabotine, elle aimera être la star de votre jardin.
Nombre d’œufs / an en moyenne : 120, de calibre moyen et à la belle coquille blanche.

Poule Padoue
Poule PadoueAgrandir l'image

La Pékin

Anciennement appelée Bantam de Pékin, il s’agit d’une poule naine à la silhouette plutôt rondelette. Dotée d’un bon tempérament, elle mettra de la fantaisie dans votre jardin ! Calme et sociable, elle est facile à apprivoiser et accepte facilement de devenir copine avec les enfants.
Nombre d’œufs / an en moyenne : 250, de très petit calibre, et de couleur un peu foncée.

Poule Pékin
Poule PékinAgrandir l'image

La Sabelpoot

C’est une poule naine au plumage tricolore (marron, noir et blanc). Sa queue noire est portée très haute en éventail. Elle possède de petites ailes tombantes. Ses pattes sont recouvertes de longues plumes noires, d’où sa démarche particulièrement rigolote ! Amicale et facile à vivre, elle aime bien les câlins.
Nombre d’œufs / an en moyenne : 100 de petit calibre, et de couleur ivoire.

Poule Sabelpoot
Poule SabelpootAgrandir l'image

La Chabo

Anciennement dénommée poule Nagasaki, cette poule naine toute blanche ou à queue noire possède des pattes très courtes cachées derrière ses ailes tombantes et une longue queue pointée vers le ciel. Elle est vraiment très belle et très sociable.
Nombre d’œufs / an en moyenne : une centaine.

Poule et coq Chabo
Poule et coq ChaboAgrandir l'image

La Hollandaise huppée

Cette race est reconnaissable par sa huppe blanche très fournie. D’un naturel sociable, elle est très familière et peu farouche.
Nombre d’œufs / an en moyenne : une centaine. Attention : elle a une réputation de piètre couveuse.

Poule Hollandaise Huppée
Poule Hollandaise HuppéeAgrandir l'image

L’Araucana

Très originale et atypique, elle ne possède pas de queue ni de croupion, elle arbore de magnifiques toupets de plumes de chaque côté de la tête et une drôle de petite crête. Elle ne s’en laisse pas conter : elle a un sacré caractère.
Nombre d’œufs / an en moyenne : 140 œufs par an de calibre moyen, de couleur verte.

Poule araucana
Poule araucanaAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les poules d’ornement : de la fantaisie dans votre jardin !

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Isabelle c
17/10/2017, à

Répondre

Effectivement, ce n'est pas toujours simple de remonter l'histoire des poules anciennes. La Padoue fait partie des plus anciennes races race (et la plus célèbre des poules huppées). Elle est reconnue comme une race pure depuis le XVIe siècle. La Pekin auraient été importée de Chine vers 1830-1840 . Quand à la Chabot, elle aurait été développée au Japon dès le VIIe siècle...

Lady anne
15/10/2017, à Marennes

Répondre

Je m'intéresse aux races anciennes d'animaux de ferme. Toutes ces poules sont magnifiques et originales : ont-elles une histoire ? Sont-elles le résultat de sélections plus ou moins récentes (XIXe/XXe siècle) ou une remise en circuit de races un peu oubliées dans un coin de campagne ? :o) Le "retour" du porc noir gascon, du porc ibérique, du baudet du Poitou, du mouton noir d'Ouessant, etc., entre autre exemple, est assez enthousiasmant et montre au "grand public" l'immensité des variétés faunistiques existant encore à la surface du globe... Merci de nous faire partager ces retrouvailles...