Elever des poules dans son jardin

Le 7 mai 2015 par Xavier Gerbeaud

Avoir quelques poules dans son jardin, c'est se reconnecter avec la nature, et profiter du plaisir de leur présence familière… tout en récoltant ses propres œufs, 100 % bio ! Voici un B-A-BA pour ceux qui n'y connaissent rien.

Combien de poules ? Faut-il un coq ?...

Vous devrez avoir au minimum deux poules, car elles supportent difficilement l'isolement et la solitude. L’idéal est d’avoir des poules d’âge différent pour permettre une alternance dans la ponte des œufs, sachant qu’une poule vit en moyenne entre 4 et 5 ans.

Pour la production d’œufs, 2 à 3 poules suffisent généralement à satisfaire une petite famille, chacun pouvant fournir de 130 à 150 œufs par an. Souci : il y a toujours un « creux » de production, situé à la fin de l'automne et au début de l'hiver. Moyen de plus simple d'y remédier : opter pour les races ayant une réputation de pondeuses d'hiver.

Et pourquoi pas des canards ? Lire : Canard coureur indien

Poules dans le jardin
Poules dans le jardinAgrandir l'image

Faut-il un coq ?

La question revient souvent : faut-il un coq dans le poulailler pour que les poules pondent ? La réponse est non. Les œufs que nous mangeons au quotidien sont « clairs », donc non fécondés par le coq. Evidemment, si vous souhaitez que votre basse-cour s’agrandisse naturellement, un coq est nécessaire...

Les poules et la loi

Que dit la loi ? Vous pouvez avoir des poules à condition qu’elles soient élevées dans un jardin, dans un poulailler ne dépassant pas 20m² (sinon = permis de construire auprès de la mairie), et que leur nombre ne dépasse pas 50. Au delà, votre élevage serait assimilé à une exploitation agricole.
Respectez également les règles de bon voisinage (nuisances sonores, olfactives...), et renseignez-vous auprès de la mairie de votre domicile. Certaines municipalités interdisent les animaux de basse-cour; contrainte parfois également inscrite au règlement des lotissements...

Le poulailler

C'est un équipement essentiel pour élever des poules. Vous pourrez le construire si vous êtes bricoleur, ou bien l'acheter. On en trouve désormais à tous les prix dans les animaleries, mais également dans les grandes jardineries ainsi que sur le net.

Poulailler et poules
Poulailler et poulesAgrandir l'image

Un poulailler assure plusieurs fonctions :

  • mettre les poules à l'abri de l'humidité et du froid, la nuit comme le jour,
  • leur permettre de boire et manger,
  • d'y pondre et d'y couver en toute sécurité,

...à l'abri des prédateurs, et dans de bonnes conditions d'hygiène.

Un poulailler confortable comprend donc un nid par poule, une mangeoire, un abreuvoir, un perchoir et un pondoir pour 3 poules.

>> Lire :

L'emplacement du poulailler

Il faudra placer le poulailler dans un endroit du jardin au calme, abrité du vent et des intempéries. 

Pas trop éloigné de la maison toutefois, afin de pouvoir vous y rendre sans contrainte. 

Placer le poulailler au fond du jardin pourrait vous tenter. Mais en cas de mitoyenneté, assurez-vous que la proximité du poulailler ne cause aucune nuisance sonore ou olfactive à vos voisins...

Les prédateurs

Qui dit poule, dit bien souvent présence de souris et de rats à proximité. Ils doivent être éliminés pour des raisons évidentes d’hygiène et de salubrité. 

A la campagne, les attaques de poules par les renards ne sont pas un mythe; aussi vous apporterez un soin tout particulier à la clôture qui délimitera votre basse-cour.

Plus classiquement, les chats comme les chiens doivent être tenus à distance...

Poules à l'abri du chat dans le poulailler
Poules à l'abri du chat dans le poulaillerAgrandir l'image

Prendre soin de vos poules

Assurez-vous qu’elles ont toujours à boire (de l’eau propre et en quantité : la poule pouvant souffrir rapidement de déshydratation en cas de grosse chaleur) et à manger. 

Ramassez les œufs régulièrement pour qu’ils ne soient pas cassés et pour éviter que vos poules ne les couvent pour rien. 

Renouvelez régulièrement la paille et tenez votre poulailler propre.

Les poules sont omnivores, aussi vous pouvez leur donner, en plus des graines quotidiennes, les restes de vos repas (pâtes, maïs, laitue...).
>> Lire : Comment nourrir vos poules ?

Poules : l'heure du repas
Poules : l'heure du repasAgrandir l'image

Elles ne doivent pas rester cloîtrées dans le poulailler : faites leur prendre l’air chaque matin. Enfin, réservez un coin pour y placer des cendres ou du sable, car les poules adorent prendre un « bain de poussière ».

>> Lire : Les poules en hiver

Des poules en bonne santé

Voici quelques observations qui permettent de s'assurer que les poules sont en bonne santé :

  • une crête jolie, ferme et rouge vif,
  • des yeux ronds et brillants,
  • des écailles lisses sur les pattes. 

Si vos gallinacés perdent leurs plumes en fin d’été, ne vous affolez pas : elles font leur mue. De nouvelles plumes toutes neuves vont bientôt apparaître.

>> Lire aussi : Poules : Prévenir les maladies au poulailler

Oeufs dans le couvoir
Oeufs dans le couvoirAgrandir l'image

Quelle race de poule choisir ?

Il existe une grande diversité parmi les poules. Plusieurs centaines de races sont répertoriées dans le monde ; 43 races locales sont reconnues en France. Certaines sont plus adaptées que d'autres à un petit jardin, comme il y a de plus ou moins bonnes pondeuses… Voici un choix, forcément subjectif :

Gâtinaise

Toute blanche, aussi bonne pour la ponte que pour chair. Elle pond bien en hiver.

Orpington

La fauve est la plus répandue. Sociable, même familière, et calme, elle pond bien en hiver. 

Marans

On la connaît pour ses œufs couleur chocolat… Race très ancienne, rustique et bonne pondeuse (200 œufs par an)

Coucou de Rennes

Originaire de Bretagne, elle se diffuse bien aujourd'hui. Pondeuse moyenne, sa chair est excellente mais elle a besoin d'espace…

Sussex

Plutôt élégante en blanc herminé ou tricolore, c'est une excellente pondeuse avec un caractère facile.

Et puis, quitte à faire un choix, pourquoi ne pas privilégier les races locales, et participer ainsi à leur sauvegarde ?

>> Lire : Quelles races de poules choisir pour débuter ?

Poules (Orpington, Marans)
Poules (Orpington, Marans)Agrandir l'image

Où acheter poules et poussins ?

Aujourd’hui il est très facile d’acheter des poules ou des poussins. L'animalerie ou la jardinerie la plus proche de votre domicile en ont probablement. Vous pourrez aussi en trouver sur certains marchés.

Citons également les GAEC et les fermes spécialisées dans la vente de poussins démarrés, c’est à dire âgés de 4 à 6 semaines, et de poules pondeuses autosexables (dont on sait qu’elles sont « femelle » ou « mâle » dès le stade du poussin grâce à la couleur de leur plumage). Les prix varient en fonction des espèces et tournent, en moyenne, autour de 25 €/pièce (tarif 2015).

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 14

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Elever des poules dans son jardin

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Niquitta
14/11/2015, à Albi

Répondre

Merveilleuse idée j'y avais déjà pensé mais ces pauvres poules ne risque telles pas de se faire agresser par les autres déjà bien installées

Claude 59
13/11/2015, à

Répondre

Fabrication d'un poulaiiller je ne parviens pas à me procurer un plan pour fabriquer un poulailler pouvez-vous m'aider? merci

Berengere
23/07/2015, à Lamarque

Répondre

Bon article . Ca aide bien pour les bases et je pense que ça va directe à l'essentiel .

Titanique
28/05/2015, à Limerzel

Répondre

J'ai une poule de Marans, qui m'a pondue 1 œuf en 2 ans ! en tout nous avons 10 poules, 1 coq et une oie, c'est la seule de Marans es ce normal, les autres pondent normalement ! Amitiés

Merlin
15/05/2015, à Amiens

Répondre

Miam les bons gros œufs, merci aussi la poule d'engloutir tant de déchets mais quand elle est vieille la pauvre comment la recycle t-on ? tordre cou à elle et manger petite compagne ????? beurk beurk beurk

Voir tous les commentaires (14)