Un coq au poulailler

Le 15 septembre 2016 par Mathilde Lyon

Faut-il nécessairement introduire un coq au milieu de vos poules ? Si vous vous accommodez de son chant matinal et si vos voisins se montrent conciliants, un coq peut jouer un rôle important comme chef de la basse-cour.

Faut-il prendre un coq pour que les poules pondent ?

La réponse est non. La présence d’un coq n’est pas nécessaire pour qu’une poule produise des œufs. En l’absence de coq, les œufs sont stériles mais consommables. En revanche, si vous souhaitez avoir des poussins, il est indispensable d’introduire un coq au sein du poulailler pour qu’il féconde vos poules.

Coq (à droite) et poule
Coq (à droite) et pouleAgrandir l'image

Quelles races de coq choisir ?

Il en existe de toutes les tailles. Selon la race choisie, le coq est souvent plus gros que la poule. Il est conseillé d’acquérir un coq de la même race que vos poules, mais cela n’est pas non plus une obligation. Certaines races comme l’Orpington sont, semble-t-il, plus calmes. Le chant des coqs de races naines est aigu, alors que celui des races plus lourdes est plus sourd.

>> Lire : Quelles races de poules pour débuter ?

Comment réussir l'intégration du coq au sein du poulailler ?

Pour que tout se passe bien, la présence d’un minimum de poules est nécessaire, sinon le coq va épuiser vos poules en les poursuivant de ses assiduités. Comptez un coq pour 6 poules pour les races lourdes, et un coq pour 10 poules pour les races naines.

Évitez de mettre ensemble plusieurs coqs car ils pourraient se battre. Si vous disposez d’un grand espace avec de nombreuses poules, deux coqs peuvent cohabiter mais le poulailler risque de devenir bruyant.

Coq
CoqAgrandir l'image

Quel rôle joue le coq auprès des poules ?

C’est lui le chef ! En plus de les courtiser, il prévient les poules en cas de danger, il les défend contre les intrus (lire : Protéger ses poules des prédateurs) en les rassemblant autour de lui. Mais attention, il arrive parfois qu’un coq devienne agressif. Si vous le voyez piquer violemment les poules, une seule solution s’impose : les séparer.

Attention au voisinage !

Si vous avez des voisins proches, il est conseillé de les prévenir de votre choix d’accueillir un coq au sein de votre basse-cour. Pour éviter les « cocorico » trop matinaux, veillez à bien isoler votre poulailler de la lumière en installant des volets. Vous pouvez laisser enfermés poules et coq jusqu’à 8 ou 9h sans que cela ne leur pose problème.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un coq au poulailler

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question