Elever des poissons rouges

Le 10 août 2016 par Clémentine Desfemmes

On a vite fait de craquer pour un poisson rouge : c'est en effet un animal domestique facile à élever. Aquarium, nourriture, entretien : voici quelques conseils et les erreurs à éviter !

Le poisson rouge, peu exigeant ?

Le poisson rouge (Carassius auratus et toutes les variétés qui en dérivent : Comète, Télescope, Shubukin...) a la réputation d'être un animal de compagnie peu exigeant, peu contraignant, facile à vivre, et parfait pour un enfant. C'est vrai... en partie. On a en effet en tête beaucoup d'idées préconçues, souvent erronées, qui mènent hélas à la mort prématurée du poisson rouge. Une chose à retenir : l'aquarium est un écosystème dont l'équilibre est fragile. Avant de vous lancer dans l'aquariophilie ou d'acheter un petit bocal pour un poisson rouge solitaire, voici une petite liste des erreurs à éviter !

Achat de poissons rouges
Achat de poissons rougesAgrandir l'image

Eviter la surpopulation... et les poissons solitaires

Le poisson rouge est un animal grégaire, qui vit en banc. Seul dans un aquarium, il sera malheureux. Il faut donc avoir plusieurs poissons rouges. Mais attention, point trop n'en faut ! La surpopulation de l'aquarium déséquilibre le milieu (trop de déchets azotés) et entraîne la mort des poissons. Comptez au moins 50 litres d'eau par poisson. Si vous voulez beaucoup de poissons, il faudra donc un très grand aquarium.

Eviter le bocal trop petit

Pour vivre dans de bonnes conditions, un poisson rouge a besoin d'un volume d'eau d'au moins 60 litres : le petit bocal rond est donc une aberration. D'abord, parce que dans un trop petit volume, le poisson rouge est atteint de nanisme (il peut atteindre 30 cm dans un grand bassin) et ses organes grandissent mal. Ensuite, parce que pour s'équilibrer, "l'écosystème aquarium" doit abriter des plantes aquatiques (des vraies, pas des "plantes" en plastique !) et surtout une flore bactérienne spontanée qui dénitrifie l'eau, c'est-à-dire qui dégrade les déchets azotés (issus des déjections des poissons) en substances moins nocives. Un tel équilibre est impossible à obtenir dans 3 litres d'eau.

Poisson rouge et plantes aquatiques
Poisson rouge et plantes aquatiquesAgrandir l'image

Pas d'eau trop dure

Les poissons rouges apprécient une eau neutre à légèrement basique (pH 7 à 8), et pas trop dure, c'est-à-dire pas trop calcaire (entre 5 et 15 GH). Le GH (ou TH) est l'unité de mesure de la dureté de l'eau : l'eau peut ainsi être très douce (GH < 5), douce (GH < 10), moyennement douce ou dure (GH < 15), dure (GH < 25) ou très dure (GH > 25). Si l'eau du robinet est très dure chez vous, mélangez-la à de l'eau déminéralisée ou osmosée, ou encore une eau de source très peu minéralisée (Volvic, Mont Roucous, Source Montcalm, Montagne d'Auvergne, Metzeral...).

Attention, si un adoucisseur d'eau est installé chez vous, l'eau du robinet est inutilisable pour les poissons.

Les poissons rouges sont des poissons d'eau froide (1°C à 27°C pour les poissons rouges classiques, 10-26°C pour les poissons rouges de variétés plus originales (issues de mutations et d'un long travail de sélection, donc plus fragiles). Inutile d'utiliser un système de chauffage de l'eau.

>> Lire aussi : Poissons d'eau chaude

Pas d'excès de nourriture

Les poissons rouges sont des goinfres : ils sont capables de manger à s'en rendre malades. Nourrissez-les deux fois par semaine, de préférence avec des granulés du commerce, et ne donnez pas davantage que la quantité qu'ils peuvent ingérer en 3 minutes. Dans un grand bassin où sont installées des plantes aquatiques, ils trouveront eux-mêmes leur nourriture (ils sont omnivores), sauf s'ils sont trop nombreux, auquel cas il faudra compléter avec de la nourriture achetée en animalerie.

Filtration obligatoire

On pourrait être tenté de faire l'impasse sur le système de filtration : si vous désirez conserver longtemps vos poissons rouges, il faut impérativement un filtre d'un débit au moins équivalent à 3 fois le volume de l'aquarium par heure. Le filtre permet de "nettoyer" l'eau, c'est-à-dire de la garder claire en retenant les particules et les déchets en suspensions, mais aussi et surtout il abrite des populations de ces fameuses bactéries nécessaires à la dénitrification de l'eau.

Aquarium avec filtre
Aquarium avec filtreAgrandir l'image

Ne pas changer toute l'eau à la fois, ne pas trop nettoyer

Renouveller la totalité de l'eau de l'aquarium est un erreur, car cela perturbe le milieu. Mieux vaut remplacer 1/5 de l'eau, toutes les semaines ou tous les 15 jours. Il faut également éviter de trop nettoyer l'aquarium : graviers, éléments de décoration, filtres sont recouvert d'un film de "bonnes" bactéries. Un nettoyage trop poussé détruit ces bactéries nécessaires à la qualité de l'eau, et il faudra plusieurs semaines pour que l'équilibre se rétablisse.

Quarantaine pour les nouveaux arrivants

Enfin, lorsque vous achetez un nouveau poisson, placez-le en quarantaine durant une quinzaine de jours dans un aquarium séparé. Ne l'installez avec ses congénères qu'une fois que vous serez certain qu'il ne développe pas de maladie.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Elever des poissons rouges

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Klepper
16/11/2017, à 6840 neufchâteau

Répondre

Très intéressant, et très instructif :)

Macid
13/07/2017, à Mohammedia

Répondre

Les poissons rouges grandissent ils?