Alimentation des lapins

Le 18 décembre 2016 par Clémentine Desfemmes

Quelle nourriture donner aux lapins ? Granulés, foin, légumes, herbes... Que l'on possède seulement quelques lapins ou que l'on soit à la tête d'un élevage, voici des conseils pour l'alimentation des lapins domestiques.

Le lapin, un herbivore

Le lapin est un animal herbivore : dans la nature, les lapins se nourrissent d'herbe, de feuilles, de quelques graines, de racines... et de légumes grapillés dans les potagers ! En élevage, on essaye donc de lui apporter une alimentation équivalente. Deux solutions : nourrir ses lapins avec des granulés, ou bien leur proposer une alimentation plus variée à base de foin et de produits frais.

Lapin grignotant du foin
Lapin grignotant du foinAgrandir l'image

Alimentation à base de granulés pour lapins

On trouve en grande surface, en animalerie et dans le commerce spécialisé des granulés spécialement formulés pour répondre aux besoins des lapins : leur composition est calculée pour fournir la juste dose de fibres, lipides, protéines, glucides, vitamines et minéraux. Cette solution est pratique et intéressante lorsqu'on a de nombreux lapins, que l'on cherche à avoir un rendement optimal (fertilité, vitesse de croissance, etc.) ou que l'approvisionnement en végétaux frais est compliqué ou onéreux (absence de potager par exemple).

Placez les granulés dans une mangeoire lourde, stable, qui ne sera pas renversée.

Lapins - Alimentation en granulés
Lapins - Alimentation en granulésAgrandir l'image

Alimentation pour lapins à base de foin et végétaux frais

Outre les granulés, on peut nourrir ses lapins avec du foin et des végétaux frais (rien n'empêche d'ailleurs d'apporter, en complément, une petite quantité de granulés).

Importance du foin

Les lapins ont besoin d'ingérer une grande quantité de fibres insolubles, qui permettent à leur tube digestif de bien fonctionner. Ces fibres sont apportées par les végétaux, qui sont généralement riches en cellulose : le foin, notamment, représente ainsi la base de l'alimentation des lapins (environ 70% de la ration).

De surcroît, le foin permet au lapin d'user ses dents, dont la croissance est continue.

Lapins nourris au foin
Lapins nourris au foinAgrandir l'image

Des végétaux frais pour compléter

On complète cette ration avec des apports de végétaux frais : lorsque l'on cherche à minimiser les coûts, on peut cultiver soi-même des betteraves fourragères, des choux, des navets, des rutabagas, des choux raves... On peut aussi donner aux lapins de l'herbe fraîche, des pousses de céréales (blé, avoine) ou de l'"herbe à chat", des salades (chicorées de préférence), des pissenlits, des fanes de légume (fanes de betterave, de radis, de navets, de carottes, de céleri rave...), et des feuilles de végétaux que l'on a sous la main au jardin ou au potager : feuilles de framboisier, de mûrier, de chou-fleur et de chou brocoli, de tournesol, de fraisier, de patate douce, de moutarde (cultivée comme engrais vert au potager)...

On peut aussi donner aux lapins des fruits, en petites quantités (sans les pépins ni les noyaux), ainsi que des herbes aromatiques diverses et la plupart des légumes destinés à la consommation humaine : carotte, navet, panais, courgette, endive, céleri rave et céleri branche, blettes...

Lapins consommant des végétaux frais
Lapins consommant des végétaux fraisAgrandir l'image

Aliments nocifs pour les lapins

Ne pas donner aux lapins de pain, de pommes de terre, de rhubarbe, de laitue, d'oseille, de sauge, d'oignon, d'ail, de pois ou de fèves, ni de bambou. Eviter de donner des aliments trop froids (qui risquent de causer des problèmes digestifs). En cas de diarrhée, interrompre durant quelques jours les apports de produits frais et ne distribuer que du foin et/ou des granulés.

Fréquence des repas

Les lapins font de nombreux petits repas durant la journée et la nuit, il faut donc qu'ils aient en permanence de la nourriture à leur disposition. Ne pas manger durant un jour ou deux est très nocif pour leur système digestif.

Les lapins savent assez bien réguler eux-mêmes leurs besoins quantitatifs : à moins de leur proposer une alimentation trop riche (en sucres, notamment), ils n'ont pas tendance à l'obésité.

De l'eau propre en permanence

Les lapins ont besoin d'avoir également à leur disposition de l'eau propre et fraîche : changez-la au moins une fois par jour (ils ne boivent pas l'eau sale, ni chaude). Les lapines allaitantes ont des besoins en eau particulièrement élevés : elles peuvent boire jusqu'à un litre d'eau par jour. Enfin, les lapins alimentés uniquement avec des produits secs (granulés, foin) boivent davantage d'eau que ceux qui consomment chaque jour des végétaux frais.

Mon lapin mange ses crottes, c'est normal ?

Les lapins sont des animaux caecotrophes : ils mangent certains de leurs excréments. Ingérer leurs propres crottes leur permet de ré-absorber les bactéries présentes naturellement dans leur tube digestif, lesquelles sont riches en protéines et vitamines hydrosolubles (C et B). Ce comportement (on parle de caecotrophie) leur permet de satisfaire une part non négligeable de leurs besoins en protéines et près de la totalité de leurs besoins en vitamines C et B.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Alimentation des lapins

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question