Tropicaflore cherche un repreneur

Le 20 décembre 2010

Le site Tropicaflore.com, spécialisé dans la vente de plantes exotiques, tropicales ou rares, va être placé en liquidation judiciaire après 12 ans d'activité.

12 ans de pérégrinations végétales

Tropicaflore.comGoji des Alpes, Jasmin de Madagascar ou encore Tiaré de Tahiti : quelques représentants des mille plantes exotiques et merveilles végétales que l'on pouvait trouver sur Tropicaflore.com. Ce site internet, géré par Patrick Klein et Jean-Marie Thévenot, avait pour crédo d'offrir à ses visiteurs un florilège de nouvelles plantes exotiques ou rares, provenant généralement de contrées tropicales lointaines.

Une conjoncture défavorable

Comme annoncé par email en octobre à leurs clients les plus fidèles, la situation de l'exploitant était critique : crise économique depuis 2008, morosité ambiante puis mouvements sociaux induisant des difficultés de transport... La chute d'activité, qui frappe un certain nombre d'acteurs de la filière végétale, était palpable.

Mise en liquidation judiciaire

L'épilogue ne s'est pas fait attendre : malgré les commandes de soutien suite à cet appel, la société Rhododendrons & Camelias, exploitant le site Internet tropicaflore.com, devrait être mise en liquidation judiciaire d’ici quelques jours.
L'équipe de 4 salariés permanents et 2 apprentis va mettre un point d'honneur à traiter et livrer les commandes en cours.
Quant à la société (400.000 € de chiffre d'affaire – 5.000 à 6.000 commandes par an), elle est à la recherche d'un repreneur, qui pourrait sauver le savoir-faire et la passion que l'on devine au travers de cette belle aventure.

 

» Mise à jour 02/12/2011 : le site Tropicaflore est à nouveau actif

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Tropicaflore cherche un repreneur

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Flora_
28/11/2011, à Paris

Répondre

Pour information, la société Tropicaflore n\'est plus en liquidation judiciaire. En effet, elle a trouvé repreneur cette année et a opéré une véritable métamorphose de son site internet, désormais plus fonctionnel, plus complet et plus \"sexy\". La passion et l’expertise de son équipe sont restés intacts et l’activité a donc bel et bien repris depuis quelques mois.