Le goût des tomates

Le 21 juin 2012 par Clémentine Desfemmes

Les amateurs de tomates parfumées, goûteuses et charnues ont bien du souci à se faire : celles que l'on trouve sur les étals n'ont plus le moindre intérêt gustatif. Pourquoi ?

Vous avez dit tomate ?

Tomates grappeCe n'est un secret pour personne : les tomates qui sont proposées en grande distribution, chez certains primeurs et de nombreux revendeurs sur les marchés n'ont ni saveur, ni parfum. Elles sont désespérément fades, même en été, et pour qui a goûté aux tomates de jardin parfumées et charnues, ces pauvres choses calibrées, rondes et rouges ne méritent même pas le nom de "tomate".

.

L'intérêt économique passe avant le goût

Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi est-il si difficile de trouver des tomates ayant un tant soit peu de saveur, même au mois d'août, lorsque les récoltes battent leur plein au potager ? La faute au consommateur, vous répondra-t-on chez les grossistes et les entreprises qui pratiquent la production intensive : le client lambda veut (été comme hiver) des tomates qui se conservent longtemps, dont l'aspect est irréprochable, et vendues à bas prix. Les producteurs ont ainsi dû sélectionner des variétés productives, que l'on cultive sous serre et hors-sol pour de meilleurs rendements (et donc un prix de vente plus attractif), résistantes aux maladies et aux moisissures, à peau épaisse et à chair ferme, capables de résister aux chocs lors du transport et aux manipulations en magasin, cueillies avant leur complète maturité, conservées au froid pour prolonger leur durée de vie, et enfin, susceptibles d'attendre plusieurs jours après l'achat que l'acheteur veuille bien les consommer... Ouf ! Pauvres tomates...

Tomates de jardin... ou de balcon !

Tomates de jardinVous êtes lassé de ces produits insipides, que les producteurs en sont réduits à vendre avec leur grappe pour donner l'illusion d'une tomate parfumée (dans l'assiette, on déchante illico : c'est la tige qui est parfumée... la tomate, non !).
La solution pour déguster des tomates dignes de ce nom: cultiver quelques pieds au potager, sur le balcon, ou sur un rebord de fenêtre, à choisir parmi les variétés anciennes... Lancez-vous !

.

A lire aussi :

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 9

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le goût des tomates

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Cracra
08/08/2012, à Inzinzac lochrist

Répondre

C'est bien vrai les tomates du jardin sont extra bonnes, dificiles de les cultiver meme sous serres en bretagne mais quand on les manges quel délice , c'est de la vraie tomate monsieur à bientot

Christian-bernard vidal
07/07/2012, à Bonnetan

Répondre

Consommation et tomate (goût dénaturé) Pour répondre à Corentin de Nantes, il est tout à fait logique et normal qu’il défende le produit de son travail, car c’est son gagne-pain, j’ajouterai même qu’il faut être idiot et vouloir se suicider en tant que producteur ou ouvrier travaillant dans ce secteur de dénigrer le fruit de son travail. C’est vrai que les chambres froides dénaturent le goût mais cependant l’inverse est également vrai (une température trop élevée va également dénaturer le goût) l’idéal serait une température comprise entre 16 et 18° au moment ou nous consommons les produits en question. Il faudrait qu’un producteur soit vraiment sot en affirmant que ce qu’il produit dans des conditions artificielles ne peut avoir le même goût que ce qui est produit de façon naturelle en plein air et à la bonne saison. Difficile de faire croire que des fruits, quels qu’ils soient et qui de surcroit son cueillis avant la maturité complète, qui une foi cueillis vont poursuivre un semblant de maturité auront le même goût que ceux qui murissent naturellement au soleil ! Certainement pas. Aujourd’hui avec la démographie galopante il faut nourrir tout le monde donc peu-importe le goût. Cordialement CBV

Christian-bernard vidal
30/06/2012, à Bonnetan 33

Répondre

Consommation: L'intérêt économique avant le goût Aujourd’hui, tout est dénaturé. Lorsque j’entends parler de produits BIO, cela me fait bondir (bondir oui, mais pas de joie croyez-le-bien) les gens de ma génération (ceux qui vivent à la campagne, les paysans) savent parfaitement ce que cela veut dire le Bio fondamental. Il ne faut pas trouver étonnant si tout ce que nous consommons n’a plus de goût ou est fade, à qui la faute ? La viande, que ce soit de bœuf, de veau, de lapin ou de volaille, crache l’eau à la cuisson (la raison est : « bourrée d’hormones de croissance ») les fruits tels que les fraises que l’on cultive sous serres chauffées n’ont pas le goût des fraises cultivées en plein air , les tomates idem ainsi que tout ce qui est cultivé artificiellement sous serres. Avec la démographie galopante il faut bien trouver le moyen de nourrir tout le monde et à moindre cout (le problème est que 30% de la nourriture est vouée à la poubelle !). Il est donc fondamental de sortir du prêt-à-penser et à consommer qui est matraqué par la propagande médiatique dont les mensonges et omission systématiques s’expliquent en fait simplement par un seul mot « rendement »

Kalimera
29/06/2012, à Drakoneri

Répondre

Moi aussi je me désolais de ne trouver que ces insipides tomates même l'été, mais voilà, je vis en Grèce depuis 2 ans et là où j'habite (loin d'Athènes et pas dans une île) j'ai retrouvé le goût des tomates de mon enfance, celles du jardin de mon grand-père que nous mangions à toutes les sauces, y compris avec du sucre tant elles étaient parfumées et charnues. Ici, en Grèce on trouve 2 ou 3 variétés excellentes et j'ai la chance de l'acheter fraîchement cueillie, directement au producteur. Je paye entre 50 centimes et 1 euros le kilo, et fin août ce sera 1 euro pour 5 kgs!mais je pourrais en dire autant de tous les produits frais de l'été!

Laleli
29/06/2012, à Laon

Répondre

Ce sont à nous les consommateurs de ne plus acheter les fruits et légumes qui ne sont pas de saison, les pommes sans goût, les pêches et abricots durs comme des balles de ping-pong, les carottes pleines d'eau, les pommes de terre avec des tâches noires et j'en passe .... alors réfléchissons avant d'acheter !!!

Voir tous les commentaires (9)