La production des sapins de Noël

Le 5 décembre 2008

Le sapin de Noël est indissociable des fêtes de fin d'année, dont il contribue à enrichir le décor. Un marché important, dans lequel les sapins naturels dominent encore largement les version artificielles. Découvrez quelques aspects de cette production bien particulière...

Du plant au sapin… jusqu’à 10 ans de soins

Sapins pungensLa culture des sapins de Noël débute, pour les producteurs, par la sélection rigoureuse de jeunes plants âgés de 4 ans. Replantés en terre, ils grandiront pendant 5 à 10 ans (selon les variétés), soit le temps nécessaire pour atteindre une taille suffisante et être commercialisés. Une fois arrivés à maturité, les sapins quittent leur environnement naturel pour rejoindre les marchés. Chaque année à la mi-novembre, les producteurs de sapins de Noël débutent leur saison par la coupe des arbres. Pour garantir des conditions de transport optimales, leur mise sous filet et leur palettisation permettent de préserver toute la fraîcheur des sapins.

Ainsi, une fois installé dans l’habitat, le sapin de Noël comblera les attentes de toute la famille en restituant la magie et l’atmosphère caractéristique de la fête.

Patrick GROSCHE, producteur de sapins de Noël :

« Produire des sapins de Noël, c'est souvent une histoire de famille, une passion qui se transmet de père en fils. De la graine à la coupe, il peut s'écouler plus de 10 années. Il faut être patient et observateur, mais aussi être curieux et inventif car il faut savoir se renouveler et s'adapter aux nouveaux modes de production et de consommation. Bref, produire des sapins de Noël c'est passionnant ».

Une culture positive pour l’environnement

Mise en filet de sapins

Mise en filet

Contrairement à l’achat d’un sapin artificiel, qui nécessite au cours de sa fabrication des produits d’origine pétrolière, choisir un sapin naturel pour Noël s’inscrit dans une démarche positive pour l’environnement.

Le sapin de Noël naturel produit de l'oxygène à partir de CO2

Au cours de sa croissance, un arbre accumule du dioxyde de carbone qu'il soustrait par photosynthèse

à l'atmosphère, convertissant ainsi le CO2 en bois, oxygène et eau. Il permet donc de réduire le dioxyde de carbone, qui augmente l'effet de serre si néfaste à notre planète, en servant de filtre.

Les sapins naturels améliorent la stabilité du sol

Le système racinaire de ces arbres stabilise le sol, influençant ainsi l'écologie de milieu, et permet de réduire les risques d'inondation dus à l'érosion par les vents ou les eaux. La perméabilité des plantations d'arbres de Noël réduit le ruissellement lors des pluies estivales.

Les sapins naturels sont biodégradables

Les sapins sont complètement biodégradables. Les fêtes terminées, un sapin naturel sera transformé en copeaux de bois, débité en bois de chauffage ou composté. Il n'est donc pas considéré comme déchet.

Il se décompose de lui-même et retourne à son élément nutritif dans le sol : l'humus. Quant aux sapins achetés en pot, ils pourront tout simplement être replantés.

Sources : Val'hor - Afssn

Lire aussi :Table de Noël : idées de décoration

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La production des sapins de Noël

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question