Les poulaillers arrivent en ville !

Le 26 décembre 2011 par Clémentine Desfemmes

Dans une arrière-cour ou un bout de jardin, les poulaillers se multiplient dans les villes. Phénomène de mode, excentricité "bobo" ou tendance de fond, peu importe. Les citadins renouent avec une tradition millénaire : l'élevage de poules pour fournir des oeufs, frais et locaux !

Echange oeufs frais contre bons soins

PouleElever des poules en pleine ville, l'idée peut sembler saugrenue, et pourtant : on estime que la demande aurait triplé cette année par rapport à l'année 2010. Peu exigeantes, quelques poules se satisfont de peu : un minimum d'espace et de la lumière (les poulaillers urbains ne sont pas, en principe, des élevages intensifs !), un abri et de la nourriture. Et en la matière, les poules ont l'avantage de contribuer au recyclage des déchets ménagers : elles se contentent d'épluchures de légumes, de pain rassis ou de restes de repas. C'est toujours ça qui ne se retrouve pas dans les poubelles déjà fort remplies, et ces reliefs seront transformés en oeufs qu'il ne restera plus qu'à ramasser... Des oeufs frais, on ne peut plus locaux, et même bio, si les poules sont nourries de déchets bio... issus d'un ménage qui "mange bio".

Elevage familial... ou collectif

Les poules peuvent être élevées par une famille, ou par les habitants d'un immeuble (la période des vacances sera alors sans doute plus simple à gérer ; car il n'est pas évident d'emmener ces sympathiques gallinacées en villégiature !). On peut choisir des races naines, ou rares, au plumage original... juste pour le plaisir.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les poulaillers arrivent en ville !

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

One
08/03/2013, à Wattrelos

Répondre

J\'ai acheté 3 poules sussex il y a 8 mois, l\'une d\'entre elle ne pond pas? pourrait-on me donner la raison ? merci de me répondre