Bonnes mauvaises herbes de François Couplan : un livre à  dévorer

Le 1er décembre 2009

Cet automne, un livre est à découvrir : Bonnes mauvaises herbes, de François Couplan, paru aux éditions Sang de la Terre. Saviez-vous que certaines des "mauvaises herbes" qui s'entêtent à se développer dans votre potager et vos massifs sont pleines de vertus, tant pour la santé que dans l'assiette ?

Vous avez dit "mauvaises" herbes ?

Bonens mauvaises herbes, de François CouplanLes mauvaises herbes ne sont pas mauvaises pour tout le monde. Certes, elles peuvent paraître envahissantes, en tout cas, non désirées. Mais bon nombre d'entre elles gagnent à être mieux connues : autrefois utilisées comme légumes sauvages ou herbes "à salades", elles renferment de nombreux nutriments (souvent plus que les légumes cultivés) et méritent une petite place en cuisine. Après avoir dévoré ce livre, à défaut d'avoir fait des adventices vos amies, vous les regarderez au moins d'oeil différent !

De savoureuses plantes sauvages à redécouvrir

François Couplan nous rappelle combien il est dommage que ces herbes sauvages soient tombées dans l'oubli : non seulement elles sont comestibles, mais en plus, elles sont souvent savoureuses. Douces et suaves ou aux arômes plus marqués, elles se prêtent à de nombreuses recettes toutes plus inventives les unes que les autres : gratins, tartes salées, soupes, canapés, crêpes, flans, lasagnes, poêlées, salades...

François Couplan a choisi de nous présenter 16 plantes sauvages comestibles et courantes au jardin :

  • amarante ;
  • armoise ;
  • bardane ;
  • bourse à pasteur ;
  • chénopode blanc ;
  • égopode ;
  • laiteron ;
  • lamier pourpre ;
  • mauve ;
  • moutarde noire ;
  • ortie ;
  • oxalis corniculée ;
  • grand plantain ;
  • rumex crépu ;
  • stellaire ;
  • tanaisie.

Pour chacune, une fiche très détaillée présente la plante et son habitat, avec une description précise accompagnée d'une photo pour la reconnaître à coup sûr, les origines de son nom, son utilisation alimentaire, sa composition et ses propriétés, et enfin une idée de recette pour la mettre en valeur.

Mauvaises mauvaises herbes

D'autres de ces adventices sont au contraire toxiques, ou en tout cas à éviter :

  • datura ;
  • euphorbe réveil-matin ;
  • jusquiame ;
  • mouron rouge ;
  • nielle des blés ;
  • petite ciguë ;
  • renoncule rampante ;
  • séneçon vulgaire ;
  • bryone ;
  • morelle noire.

En pratique

Bonnes mauvaises herbes
de François Couplan
Editions Sang de la Terre

Collection Les Vertus des Plantes
95 pages ; 11,50€
ISBN : 978-2-86985-221-1

Clémentine.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bonnes mauvaises herbes de François Couplan : un livre à  dévorer

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question