Bordeaux : économies d'eau dans les espaces verts

Le 11 août 2011 par Clémentine Desfemmes

A Bordeaux, la municipalité n'a pas attendu la sécheresse de ce printemps pour réduire sa consommation d'eau : depuis plusieurs années, des mesures sont mises en place dans les espaces verts pour économiser l'eau d'arrosage, avec, à la clé, une réduction spectaculaire de la facture.

Des centaines de milliers de mètres cubes d'eau économisés

Pelouse jaunie par la sécheresseFinis les massifs d'annuelles gourmandes en eau, les pelouses verdoyantes en toute saison et les grands asperseurs synonymes d'énormes gaspillages : à Bordeaux, le service des espaces verts de la ville a fait de la préservation des ressources en eau l'une de ses priorités. Moyennant quelques mesures simples à appliquer, la consommation annuelle d'eau, qui approchait le million de mètres cubes entre 2002 et 2006, s'est vue réduite à 220.000 m3 en 2010, l'objectif étant désormais de ne pas dépasser les 180.000 m3.

Les clés du succès

  • Pratique d'un arrosage raisonné, en économisant l'eau là où elle la moins nécessaire (pelouses des quais rive gauche, chênaie du Parc bordelais...) ;
  • Paillage du pied des arbres avec des déchets verts broyés ;
  • Tonte plus haute des pelouses afin de mieux conserver l'humidité des sols ;
  • Asperseurs remplacés par des dispositifs de goutte à goutte et autres arrosages de précision ;
  • Choix de plantes économes en eau (lavande...) ;
  • Récupération de l'eau de pluie...

Gageons que ces bonnes pratiques se généraliseront dans la plupart des villes dans les années à venir, en réponse à une prise de conscience collective de la nécessité de préserver cet "or bleu".

>> A lire aussi : Un beau jardin sans eau, c'est possible !

 

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bordeaux : économies d'eau dans les espaces verts

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser