Courson 2005

Le 16 octobre 2005 par Xavier Gerbeaud

Les Journées de plantes de Courson constituent l'un des rendez-vous "phare" de l'horticulture européenne. Fortement médiatisée, cette manifestation réunit pépiniéristes, obtenteurs, personnalités du monde horticole, responsables d'association, collectionneurs et... simples visiteurs. Nous y sommes passé samedi 15 octobre...

Le cadre

Les journées de plantes se tiennent dans le cadre très exceptionnel du domaine de COURSON, qui offre un équilibre rare entre architecture et art paysager. En perpétuelle restauration depuis les années 80, le château occupe une place à la fois centrale et modeste au coeur du parc dont l'origine remonte au XVIIe siècle et à Le Nôtre. Après de nombreuses transformations, ce dernier constitue un remarquable écrin romantique, avec sa pièce d'eau et ses centaines d'essences judicieusement plantées.

Par une belle journée d'automne, c'est un enchantement aux milles couleurs. La promenade vaut le déplacement.

De quoi s'agit-il ?

Parc de CoursonOn l'a dit, toute la profession est présente. Le coeur de la manifestion est bien sûr constituée par les quelques deux cent exposants qui présentent, sur les stands disposés sur une large étendue du parc, la crème des plantes (arbres, arbustes, vivaces, bulbes...), mais aussi des accessoires de jardinage, de décoration du jardin, des livres...

S'ajoutent également des expositions et conférences; Courson est aussi l'occasion pour les professionnels de venir faire baptiser leurs obtentions.

.

Les stands

Stand de plantes à CoursonPar leur nombre et la richesse des variétés présentées, ils satisferont aussi bien l'amateur éclairé, à la recherche de telle ou telle plante rare ou nouvelle, comme le simple "jardinier du dimanche", qui s'extasiera devant tant de diversité.

Soulignons les efforts faits pour la présentation : la plupart des stands sont très "tendance", avec un retour marqué vers le naturel, et beaucoup de charme dans la disposition.

Qu'y trouver ?

Les pépinièristes, français comme étrangers, sont globalement tous des "spécialistes". Bambous, Bulbes, Clématites, Graminées, Légumes anciens, Passiflores, Piments, Plantes aquatiques... L'étendue est complète ! Bien sûr, on trouve davantage de fleurs et d'arbustes que de grands sujets. A ce titre, les quelques beaux arbres en motte qui se trouvaient présentés faisaient grise mine : il faisait ce samedi un temps estival ! Bien dommage, ces arbres auraient certainement attendu qu'on vienne les chercher en pépinière à un meilleur moment...

Les plantes vendues le sont donc en général par des producteurs ou multiplicateurs qui connaissent parfaitement leur sujet; une garantie supplémentaire pour la pertinence du choix et la qualité des sujets vendus. C'est l'occasion de rencontrer des noms connus mais qui imposent un tour de France si l'on veut tous les visiter : Travers pour les clématites et autres grimpantes, Cayeux pour les iris, Thoby pour les hortensias, Bureau et Lepage pour les vivaces...

Une mention particulière pour Lecoufle et ses orchidées, réunies à l'entrée dans un corps de bâtiment... Une plongée dans le monde tropical; superbe !

Logistique

A noter : la logistique de l'évènement est bien pensée, à la hauteur du nombre de visiteurs (plusieurs dizaines de milliers sur 3 jours).

Les parkings sont bien gérés, il est facile de se garer, et un système de "consigne à plantes" permet de faire ses achats la journée durant, sans nécessairement trainer des sacs plastiques pesant à bout de bras.

Achats ou pas ?

Des plantes mais également des accessoires de jardinageOn l'aura compris, c'est une "exposition-vente" de bon standing. On ne peut en effet se départir de l'impression, pas forcément justifiée, que tout ceci est un peu "snob". Peut être le cadre ? La médiatisation ? Le fait d'y retrouver, de façon très consensuelle, une bonne partie de la profession, avec des spécialistes "sincères" qui côtoient la distribution spécialisée... peut être pas toujours très recommandable ?

Pas forcément une raison pour bouder son plaisir : l'évènement est unique, et si l'ambiance est forcément assez différente des petites "foires aux plantes" qui fleurissent aujourd'hui un peu partout en France, force est de reconnaître que l'on y trouve également une variété inégalable.

Enfin, cela mérite d'être souligné : les prix sont "raisonnables". Pas "bon marché", mais pas non plus "arnaque". Les pépinièristes qui font le déplacement vont à la recontre des jardiniers; ils n'en profitent manifestement pas pour gonfler les étiquettes. Si le prix de certains godets peut surprendre, il faut prendre deux facteurs en considération :

  • ces plantes sont produites par des spécialistes, en quantité forcément plus limitée, mais avec généralement davantage de soin que dans les circuits classiques de distribution. Le prix s'en ressent forcément.
  • ensuite, ce sont parfois des variétés un peu rares ou anciennes : les produire et les amener jusqu'à vous à un coût.

La mauvaise note

Au risque de terminer sur une vision moins enthousiaste, reste un bémol : le prix d'entrée. Le billet plein tarif est à 14€. Certes le parc est beau, certes la manifestation est d'importance, mais le visiteur qui passe la journée à Courson va consommer (boire, manger...), et selon toute vraisemblance également revenir avec quelques plantes sous les bras. On apprécierait donc un ticket un peu plus abordable, qui rendrait ce grand évènement du jardinage définitivement accessible.

Pour en savoir plus : Site internet du Domaine de Courson
Prochaines journées des plantes : 19,20 et 21 mai 2006

Xavier Gerbeaud

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Courson 2005

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question